Quentin Tarantino regrette l'accident d'Uma Thurman sur "Kill Bill 2"

  • A
  • A
Quentin Tarantino regrette l'accident d'Uma Thurman sur "Kill Bill 2"
Uma Thurman est l'une des actrices fétiches de Quentin Tarantino.@ Kevin Winter / Getty Images North America / AFP
Partagez sur :

Dans une interview, Quentin Tarantino raconte l'accident de voiture subi par Uma Thurman sur le tournage du deuxième volet de Kill Bill.

L'accident de voiture d'Uma Thurman sur le tournage de "Kill Bill : Vol.2" est "l'un des plus grands regrets" de Quentin Tarantino, selon lui. Le réalisateur déplore par ailleurs sa "complaisance" face aux agressions sexuelles à l'encontre du producteur déchu Harvey Weinstein.

Pas de volonté de mettre en danger l'actrice. Dans un entretien au magazine Deadline (en anglais) mis en ligne lundi, le metteur en scène s'est défendu d'avoir volontairement mis en danger son égérie en la forçant à conduire une voiture en mauvais état sur une route sinueuse, au lieu d'utiliser un cascadeur. L'actrice avait été sérieusement blessée aux jambes et à la tête en percutant violemment un arbre.

"Elle devait juste conduire". "Elle devait juste conduire, aucun d'entre nous ne pensait que c'était une cascade", assure Quentin Tarantino, admettant toutefois qu'"on aurait peut-être dû, mais on n'y a pas pensé". Il raconte avoir lui-même fait un essai avec la voiture en roulant sur la portion de route que l'actrice doit parcourir entre 50 et 70 km/h. "C'est tout droit, pas de descente, pas de virage caché", assure-t-il.

Filmer de l'autre côté, "l'une des plus grosses erreurs". Sauf qu'il décide finalement de filmer la scène dans l'autre sens car la lumière semble meilleure. Il admet avoir fait "l'une des plus grosses erreurs" en ne faisant pas de nouvel essai. Car la route fait un virage en S et la voiture devient incontrôlable à cause de la caméra installée dans le coffre. "Plus que l'un des plus regrets de ma carrière, c'est l'un des plus grands regrets de ma vie" car "la confiance a été rompue" pendant plusieurs années, affirme le réalisateur multi-oscarisé.