Quels touristes pour le Louvre Abu Dhabi ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le Louvre Abu Dhabi a ouvert ses portes samedi. Le musée espère attirer entre 500.000 et un million de touristes chaque année. En France, les amateurs d'art sont encore à convaincre.

Le Louvre Abu Dhabi a ouvert ses portes au public samedi, attirant une foule diverse et cosmopolite, trois jours après son inauguration officielle en présence d'Emmanuel Macron. Premier musée à porter le nom du Louvre hors de France, le Louvre Abu Dhabi abrite près de 600 chefs d'oeuvre du monde entier dans une structure moderne et lumineuse. Abu Dhabi espère avec ce musée faire venir les habitants des Émirats arabes unis, les jeunes notamment, mais aussi multiplier le nombre de ses touristes venus des quatre coins de la planète.

Des trésors du monde entier. Environ 5.000 billets sont partis en quelques heures pour ce premier jour d'ouverture et le Louvre Abu Dhabi espère attirer chaque année entre 500.000 et un million de touristes. "Bien sûr, c'est une attraction touristique. Les gens du monde entier vont prendre l'avion jusqu'ici pour voir des œuvres d'art qui viennent de leur pays", veut croire Mohamed Al Mubarak, le responsable de la culture et du tourisme d'Abu Dhabi. "Nous ne sommes qu'à six heures de vol d'une bonne partie de la planète. Dans ce musée, nous avons des chefs-d'oeuvre merveilleux de Chine, d'Inde, d'Amérique du Sud et bien sûr d'Europe. Je crois que le monde entier viendra pour voir ces trésors."

Les Français pas totalement convaincus. Les premiers publics attendus sont donc les Chinois, les Indiens, les Russes, les Allemands, les Anglais, et bien sûr les Français. "Nous attendons beaucoup de Français. Ils sont très attachés au Louvre", souligne Saif Ghobash, directeur du département du tourisme. Mais qu'en pensent les principaux intéressés ? Sont-ils prêts à faire le voyage jusqu'à Abu Dhabi ? Dans les rues de Paris, les réponses sont mitigées. "Pour voir ce musée, oui", répond une passante. "Non, mais ça me donne envie d'aller au Louvre, celui de Paris", rétorque une autre en riant. Rien n'est encore gagné donc pour le Louvre Abu Dhabi.