"Les 8 salopards" : "pas d'humour, pas de suspense"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le neuvième film de Quentin Tarantino, "Les huit salopards", est sorti en salles. Pour Bruno Cras, journaliste à Europe 1, il ne vaut pas le coup d’œil.

"Il a atteint son stade de non compétence !" Bruno Cras est déçu par le nouveau film de Quentin Tarantino, Les 8 salopards. La neuvième réalisation du réalisateur était très attendue, mais pour le journaliste d'Europe 1, le cinéma de Quentin Tarantino atteint ses limites. "Jusqu'ici, il avait mis la violence de ses films à distance, stylisé par exemple dans Kill Bill, et cela passait (...) Là, il n'y a pas d'humour, pas de suspense", a-t-il expliqué lors de la Matinale d'Europe 1.

"Pornographie de la violence". La violence fait souvent débat dans les films du réalisateur et selon Bruno Cras, cette fois-ci, la brutalité des personnages ne mène nulle part. "C'est vraiment de la pornographie de la violence. Dans un film porno, il y a des scènes de sexe sans justification et bien dans Les 8 salopards, il y a des scènes de violence sans justification", s'est-il désolé. C'était la deuxième incursion de Quentin Tarantino dans le western, après Django Unchained, "il est temps qu'il passe à autre chose", a conclu Bruno Cras.