"Quand mon père est mort, je n’avais plus de raison de faire de la musique"

  • A
  • A
"Quand mon père est mort, je n’avais plus de raison de faire de la musique"
Partagez sur :

Charlotte Gainsbourg évoque son rapport à la musique à l’occasion de la sortie de son nouvel album, IRM

Lundi sort IRM, troisième album de Charlotte Gainsbourg. Alors que le premier single tiré de l’album, Heaven can wait est déjà dans toutes les têtes, l’actrice et chanteuse parle de son rapport à la musique, et de la genèse de cet album, écrit par l’Américain Beck.

IRM, une appellation très médicale qui fait référence à l’accident de ski nautique qu'elle a subi en 2007, et qui lui a valu un hématome au cerveau. "J’ai failli claquer et ça m’a marqué (…) j’avais perdu confiance en moi", a-t-elle confié au micro de Marc-Olivier Fogiel sur Europe 1.

Charlotte Gainsbourg revient également sur son rapport à la musique, évidemment lié au souvenir de son père, Serge Gainsbourg. Après son premier album Charlotte For ever en 1986, elle a attendu plus de 20 ans pour sortir 5 :55, un opus salué par la critique en 2007. "Quand mon père est mort [ndlr en 1991], je n’avais plus de raison de faire de la musique", explique Charlotte Gainsbourg, qui a privilégié son métier d’actrice pendant deux décennies.

Ecoutez l’interview de Charlotte Gainsbourg par Marc-Olivier Fogiel en intégralité :

IRM marque une nouvelle avancée dans la carrière de chanteuse de cette artiste de 38 ans. Pour Thomas Caussé, journaliste musical sur Europe 1, son IRM est "un imaginaire à rayonnance musicale", que Serge Gainsbourg aurait apprécié, tant sa fille est passée de l’actrice qui chante à la chanteuse.