Quand Manu Dibango évoque le vol de sa chanson "Soul Makossa" par Michael Jackson

  • A
  • A
Partagez sur :

Le chanteur camerounais s'est dit fier d'avoir été repris par "le King de la pop". Mais Le souvenir est aussi amer, puisque Michael Jackson l'a fait sans même prévenir Manu Dibango.

Le saxophoniste et chanteur camerounais Manu Dibango, actuellement en tournée était l'invité de Ça pique mais c'est bon. Celui qui se déclare amoureux du saxo est revenu sur la reprise de sa chanson Soul Makossa par Michael Jackson sur l'album Thriller, un "emprunt" qui s'est fait sans son consentement et sans même qu'il en soit averti ou crédité sur l'album du "King de la pop".

Hommage ? Une reprise veut-elle forcément dire qu'il s'agit d'un hommage ? "On peut le voir de deux façons. Pendant très longtemps, nous, on écoutait ce qui venait d'Outre-Atlantique. On ne savait pas qu'eux, nous écoutaient", explique le chanteur de 83 ans.

"Un peu cher". "Après, ça devient un problème d'avocats, ajoute le musicien qui a effectivement engagé des poursuites contre la star. C'est compliqué ces histoires, il y a beaucoup de gens qui ont des gueules d'ange mais derrière... Ceci étant, je suis fier qu'il ait découvert qu'on faisait de la musique par ici. C'est un hommage...un peu cher", conclut l'artiste qui a réussi à obtenir un accord financier avec la star. Thriller, lui, continue d'être l'un des albums les plus vendus au monde.