Quand Dali révélait le secret de ses moustaches à Europe 1

  • A
  • A
Partagez sur :

Vingt-huit ans après sa mort, la moustache du peintre surréaliste Salvador Dali a été découverte toujours en place. Quel était son secret ?

ARCHIVES EUROPE 1

Une moustache à la une de l'actualité, en Espagne ! Et quelle moustache... celle de Salvador Dali. Entretenue sans relâche par Salvador Dali, cette fine moustache très pointue remontait vers le ciel... tout un art !  

Exhumée pour un test ADN. Le célèbre peintre a beau être mort il y a 28 ans, sa moustache lui a survécu toutes ces années. C'est ce qu'a révélé le médecin légiste chargé par la justice espagnole de faire un prélèvement ADN sur le corps pour savoir si Dali était ou non le père de Pilar Abel, une femme de 61 ans.

Une moustache impeccable. "La moustache indique 10h10." Voilà ce que dit ce médecin. Il faut dire qu'il avait lui-même été chargé d'embaumer le corps du peintre à son décès. Cette moustache a-t-elle un secret ? Le mieux est encore d'entendre ce que Dali lui-même en disait, dans une interview donnée à Europe 1, il y a quelques années, retrouvée par le service documentation de la radio. 

Dali utilisait... "Au début, quand elles étaient moins longues, j'avais mangé quelques dattes mais surtout je les tenais dans mes doigts. Et après au lieu de laver [sic] ou avant de me laver les doigts, je caressais et je mettais en ordre mes moustaches. Et le sucre, en fait le côté visqueux de la datte, suffisait pour toute une journée à tenir mes moustaches. Ça, d'ailleurs, je l'avais trouvé dans une recette orientale. Il y avait des hindous qui mettaient des dattes, qui avaient une espèce de chose de dattes [sic] pour les moustaches. Après quoi j'ai voulu plus classique et j'ai trouvé dans la place Vendôme [sic] la maison Pinot qui vend une chose qui s'appelle 'pommade hongroise'."