Pro Cycling : dopez votre console

  • A
  • A
Pro Cycling : dopez votre console
@ CYANIDE
Partagez sur :

La simulation de courses cyclistes, développée en France, vous emmène sur les routes du Tour.

Pro Cycling Manager : Saison 2010 (Cyanide, sur PC et PSP, pour tous publics)

Vous avez un excellent coup de pédale mais vous vous faites un peu vieux pour suivre la route du Tour de France ? Remisez votre vieux vélo au garage, dans PCM vousincarnez le directeur sportif d'une équipe cycliste que vous devrez mener à la victoire. Le moteur graphique a été entièrement renouvelé par le studio français Cyanide, pour un résultat plus fluide et homogène. 180 courses et classiques internationales, 65 équipes officielles, des épreuves de vitesse, les vraies routes du Tour, des modes saison et carrière, cette version 2010 est assez réussie.

Sniper : Ghost Warrior (City Interactive, sur Xbox360, déconseillé aux - de 16 ans)

Envoyé par les Etats-Unis sur une île d'Amérique latine pour rétablir l’ordre, vous aurez à jouer des phases furtives en mode sniper, ou des phases plus animées avec une escouade de soldats d’élite. Tenue de camouflage sur le dos, fusil à lunette en bandoulière, vous devrez prendre en compte vos tremblements, votre rythme cardiaque, le sens et la vitesse du vent, la gravité et bien sûr la distance, pour atteindre vos cibles… Décevant, Sniper souffre de trop nombreux bugs techniques, notamment une intelligence artificielle très limitée. Malgré quelques passages prenants, le résultat est faible…

Crackdown 2 (Microsoft, sur Xbox360, déconseillé aux - de 18 ans)

Le premier volet de la série avait agréablement surpris, celui-là frustre. Finis les gangs, Pacific City est désormais aux mains des « freaks ». Comme dans les GTA-like, vous aurez toute latitude pour évoluer dans la ville : votre conduite, vos capacités au tir et aux explosifs, ainsi que votre agilité seront mises à l’épreuve. Les missions sont redondantes, les graphismes trop semblables à ceux du premier opus, le scénario très limité voire inexistant, les fans du genre y trouveront leur bonheur, les autres se rabattront sur le premier Crackdown, tout aussi bon que son grand-frère.

PokéPark Wii : Pikachu's Adventure (Nintendo, sur Wii, pour tous publics)

Une partie de cache-cache ou un combat rempli d'action… perdu dans le PokéPark, Pikachu devra récupérer les éclats du précieux prisme céleste pour restaurer la paix et l'amitié au gré des missions proposés par les congénères de la fameuse bêbête jaune et rouge. Beaucoup de pokémons plutôt bien modélisés, c’est le seul bon point du jeu qui pêche par une jouabilité lourde ainsi que des épreuves simplistes et répétitives dans des décors trop vides. Bref, un jeu pas innovant pour un sou mais efficace pour combler les attentes du jeune public.

Darkstar One : Broken Alliance (Kalypso Media, sur Xbox360, déconseillé aux - de 12 ans)

Contrebandier, mercenaire, marchand ou pirate, vous customiserez otre vaisseau spatial avec des moteurs, armes et boucliers. De quoi vous permettre de naviguer sereinement et en toute liberté dans les 330 systèmes du jeu, parfois peuplés de races extraterrestres. Un titre adressé aux amateurs d’épopées spatiales, un genre quelque peu délaissé sur Xbox360.