Prix Goncourt : coup de chaud chez l'imprimeur d'Actes Sud

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Vainqueur du prix Goncourt lundi, L'ordre du jour, d'Éric Vuillard, sera bientôt en tête de gondole de toutes les librairies de France. Pour la société Normandie ROTO Impression à Lonrai, dans l'Orne, il faut maintenant répondre à la forte demande.

L'ordre du jour d'Éric Vuillard a remporté le prix Goncourt lundi. L'ouvrage, publié par Actes Sud, sera bientôt dans toutes les vitrines en bonne place. Mais pour ça, il faut du stock. Son imprimeur, la société Normandie ROTO Impression à Lonrai, dans l'Orne, tourne à plein régime depuis l'annonce de la nouvelle.

Effectifs doublés. Depuis lundi midi, c'est donc une course contre la montre qui a commencé dans la société de Patrick Manteigueiro. Le nombre de livres à imprimer est gigantesque. 300.000 exemplaires d'ici... mercredi. De gigantesques rouleaux de papiers sont avalés à toute vitesse par des presses rotatives. "Pendant 2 à 3 jours, Normandie ROTO va tout simplement doubler ses effectifs, en passant de 130 à 260 personnes", explique le dirigeant.

"Le tirage a augmenté de 150.000 à 300.000 exemplaires". Les machines tournent 24h sur 24. Une fois que les pages sont imprimées, il faut assembler les livres le plus vite possible. Cette chaîne de production exceptionnelle a été anticipée depuis quinze jours par Fanny Taverrier, chef de fabrication, sauf qu'il y a toujours des imprévus. "Le tirage a augmenté de 150.000 (lors de l'annonce de la nouvelle, ndlr) à 300.000 exemplaires (quelques heures après, ndlr), mais nous n'avons pas plus de temps. Il faut tout recadencer et réorganiser en fonction des commandes", explique-t-elle.

Dernière étape avant que les livres ne quittent l'usine : le bandeau rouge du Prix Goncourt à ajouter. Pour être dans les temps, tous les salariés qui ne travaillent pas sur la chaîne de production sont réquisitionnés pour les poser manuellement, PDG compris.