Pourquoi l'expo Chtchoukine connaît un tel succès

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

À Paris, L'exposition Chtchoukine se clôture dimanche, fort d'un succès qui la place d'ores et déjà dans le top 3 des expositions les plus visitées de l'Histoire.

Un moment d'histoire. Au 24 février dernier, un million de visiteurs s'étaient déjà pressés à l'exposition Chtchoukine, à la Fondation Louis Vuitton à Paris. Un nombre qui place l'événement dans le top 3 des expositions les plus visitées. Le record de 1967, avec l'événement Toutânkhamon au Petit Palais et ses 1,2 million de curieux, pourrait bien être battu, puisque l'exposition Chtchoukine dure encore jusqu'à ce dimanche, 23 heures. Mais comment expliquer un tel succès ? Réponse en quatre points.

1. Un nombre de chefs d’œuvres impressionnants

La collection de cet industriel russe, Sergueï Chtchoukine, rassemble 160 chefs d’œuvres de l'art moderne, impressionnistes et cubistes. Des Monet, des Matisse, des Picasso, des Gauguin ou encore des Chagall, tous éblouissants. Même un seul de ces noms et quelques tableaux pourraient faire rêver le moindre amateur d'art, autant dire qu'avec 160 toiles d'un tel acabit, le détour paraît obligatoire.

2. Une concentration unique

Au-delà de la qualité, c'est en effet cette quantité qui impressionne. "Cette collection n'a jamais été montrée et rassemblée comme nous la présentons à la Fondation", explique Jean-Paul Claverie, conseiller de Bernard Arnault. L'exposition Chtchoukine est donc vite apparue comme une manière unique de pouvoir découvrir tous ces tableaux. "Ça n'arrive qu'une fois dans une vie", explique ainsi des visiteurs au micro d'Europe 1. L'événement attire donc un public large. Plus du tiers (38%) des personnes viennent de province.

couck

3. Un lieu qui séduit

Se déplacer pour l'exposition Chtchoukine, c'est également une bonne occasion pour voir la Fondation Louis Vuitton. Ce bâtiment conçu par l'architecte Frank Gehry est une oeuvre à lui tout seul. "Nous aimons les expositions et le bâtiment lui-même aussi nous intéresse. Nous sommes venus de nuit la première fois et là, nous sommes venus en fin de journée, pour avoir le jour et la nuit", confie ainsi un couple de visiteurs.

4. Un bouche-à-oreille efficace

Au micro d'Europe 1, les visiteurs de l'exposition sont nombreux à confier qu'ils sont là sur conseil d'un ami, d'un proche, ou d'un collègue. L'effet de bouche-à-oreille a bien fonctionné pour l'exposition Chtchoukine. Rallongé de deux semaines, l'événement peut aussi surfer sur l'aspect "dernière minute". D'ailleurs, l'institution ne s'y est pas trompée, en élargissant également les horaires, de 7h à 23h, plutôt que de 9h à 21h.