Pourquoi les montagnes sont plus hautes près de l’équateur ?

  • A
  • A
Pourquoi les montagnes sont plus hautes près de l’équateur ?
Partagez sur :

Ce n’est pas une coïncidence, ont démontré des scientifiques danois. Le climat aurait en fait une influence importante.

Le jeu de la tectonique des plaques est un élément pour expliquer la hauteur de telle montagne. Mais ce n’est pas le seul. Des chercheurs danois, qui publient jeudi une étude dans le journal britannique Nature, ont prouvé que le climat jouait aussi un rôle très important. Il permet notamment d’expliquer pourquoi les montagnes sont plus hautes près de l’équateur.

La "faute" en revient aux glaciers qui ont un fort pouvoir d’érosion, explique le chercheur David Engholm de l’université Aarhus dans les colonnes du Guardian. "Les glaciers sont très efficaces pour détruire les montagnes", résume-t-il. La preuve : “même si vous regardez une chaîne de montagnes très active, vous vous apercevez qu’une fois que le jeu des plaques tectonique a poussé le sommet au-dessus de la limite des neiges éternelles, il ne progresse guère plus", ajoute David Engholm qui a compilé des images de la Nasa sur l’ensemble de la planète.

Or, à l’approche de la ligne de l’équateur, les neiges éternelles apparaissent à une altitude de plus en plus haute. Au Kenya ou en Colombie, les glaciers commencent à se former autour de 5.000 mètres d’altitude. Contre 1.500 mètres dans des zones très éloignées de l’équateur comme le Canada ou le Chili.

Cette étude permet d’expliquer pourquoi aucun des plus hauts sommets au monde ne se trouve au pôle Sud ou au pôle Nord. Autre conséquence indirecte : l’Everest et le K2 sont déjà les sommets les plus hauts du monde, mais s’ils s’étaient trouvés près de l’équateur, ils seraient encore plus élevés.