Pour Franck Ferrand, Alain Decaux avait "le feu de l'Histoire"

  • A
  • A
Partagez sur :

HOMMAGE - L'écrivain Alain Decaux est mort dimanche à l'âge de 90 ans. Franck Ferrand, le spécialiste Histoire sur Europe 1, a rendu hommage à celui qu'il appelait "Maître".

INTERVIEW

C'est lui qui a fait naître la vocation de l'histoire chez Franck Ferrand. Alain Decaux est mort dimanche à l'âge de 90 ans. Pendant près de 50 ans, l'écrivain a incarné l'histoire à la radio et à la télévision. Sur Europe 1 lundi matin, l'animateur d'Au cœur de l'histoirea salué la mémoire de ce grand pédagogue. "A chaque fois ce qui me frappe, c’est la limpidité des propos, la sûreté de regard d’Alain Decaux. Il y a chez ce conteur la volonté d’être compris de tous".

Etre "compris de tous". Car Alain Decaux, qui a écrit beaucoup d'ouvrages adressés aux plus jeunes, a toujours eu comme ambition de "faire éclore chez les enfants une vocation pour l’histoire", a souligné Franck Ferrand. "Il avait la volonté de rester très clair, très simple" dans son écriture. L'animateur a confié avoir régulièrement recours aux articles d'Alain Decaux pour son émission.

"Le sens de l'histoire". Grand professionnel de la radio et de la télévision, Alain Decaux était "la curiosité, la rigueur" incarnées. "Ses émissions étaient faites de mémoire, sans fiche, sans prompteur. Il s’imbibait du dossier, du sujet qu’il connaissait par cœur. Il savait par quelles grandes étapes il allait passer, le reste c’était l’inspiration du moment", a rappelé Franck Ferrand. "Il avait le feu et mieux que ça, le sens de l'Histoire".

Une grande générosité. Franck Ferrand a également salué la "politesse exquise, la courtoisie infinie et incroyable" de celui qu'il appelait "Maître". Il y avait chez ce chrétien "fervent et très ouvert" une "très grande empathie, une générosité, une capacité à comprendre la nature humaine", s'est-il ému. Nul doute qu'Alain Decaux restera longtemps dans le cœur de Franck Ferrand, comme dans celui de milliers d'autres Français.


Au cœur de l'histoire vous propose une semaine entièrement consacrée à Marie-Antoinette. Elle sera dédiée à Alain Decaux.