Plus que 48 heures pour voir l'expo Bilal à Paris

  • A
  • A
Plus que 48 heures pour voir l'expo Bilal à Paris
Partagez sur :

Enki Bilal, qui présente les 350 dessins originaux de son dernier album à la galerie Artcurial, les cèdera aux enchères le 19 septembre.

Enki Bilal, l'une des stars de la bande dessinée européenne, a exposé tout l'été (jusqu'au 10 septembre), à Paris, les 350 dessins originaux de son dernier album, "Animal'z", qui seront ensuite vendus aux enchères le 19 septembre, à la galerie Artcurial.

Regardez quelques images de l'exposition "Animal'z" :

Après dix ans de travail sur les quatre tomes du "Sommeil du monstre", Bilal est revenu, avec "Animal'z", récit écolo fantastique, "à la pureté du dessin", dit-il. Crayon gras avec de rares touches de couleurs pour ce "western aquatique" où les humains survivants d'un grand bouleversement climatique sortent du corps des dauphins et chevauchent des animaux hybrides."

Ecoutez Bilal expliquer sa vision du monde à Pierre-Louis Basse, durant le salon du livre, en mars dernier :



L'auteur travaille désormais case par case, et non plus planche par planche comme un dessinateur de BD classique. Il peut ensuite recadrer ses images, les déplacer, les monter comme pour le cinéma, et les bulles cèdent la place au texte off sous le dessin. "Cela me donne beaucoup plus de liberté, plus de souplesse. C'est une bande dessinée libre", souligne-t-il.

Les 350 dessins d'"Animal'z" sont d'ailleurs exposés chez Artcurial dans un ordre différent de leur présentation en album, pour que le visiteur puisse "se fabriquer sa propre histoire". Le dessinateur a déjà fait l'objet de nombreuses expositions, à Paris, Madrid ou Calcutta, et sa cote grimpe en flèche sur le marché de l'art.

Bilal est l'un des quelques auteurs de BD "bankables" : l'un de ses tableaux, intitulé "Bleu Sang", avait atteint 176.910 euros, chez Artcurial déjà, en 2006. Un engouement qui dessine peu à peu une nouvelle économie de la BD, où la vente des originaux devient une source essentielle de revenus. La vente, le 19 septembre, de la totalité des originaux d'"Animal'z" constitue ainsi une première sur le marché de la BD.