Plongée dans les coulisses du tournage de "L'Odyssée", le film sur Cousteau

  • A
  • A
Partagez sur :

Europe 1 s'est rendue en Afrique du Sud, près du Cap, où Lambert Wilson fait ses premiers pas dans la peau du personnage. 

Qui n’a pas suivi à la télévision les explorations sous-marines du "Commandant Cousteau", de son vrai nom Jacques-Yves Cousteau, commentant lui-même ses documentaires de sa voix si particulière ? L'Odyssée, un film biographique sur l’océanographe est en ce moment en préparation. Sous la direction de Jérôme Salle, le réalisateur de Largo Winch, Lambert Wilson a enfilé le célèbre bonnet rouge de l'explorateur dans ce long-métrage, sur les écrans le 12 octobre 2016. Europe 1 s'est rendue en Afrique du Sud, près du Cap, où a lieu en ce moment le tournage.

Calypso

Crédit photo : Mathieu Charrier. 

Des bateaux comme la Calypso, le bateau mythique du commandant Cousteau, il n'en existe plus que six dans le monde. C'est l'un d'eux, entièrement repeint en blanc, qui sera utilisé pour le film. Il est en ce moment même amarré dans les eaux turquoises du port du Cap, coincé entre les montagnes. Sur le pont, où s'est faufilée Europe 1, émerge le fameux bonnet rouge et l'on peine à reconnaître Lambert Wilson. L'acteur a perdu "huit kilos" pour le rôle. "Le maquilleur m'a demandé de me raser la tête pour les différentes perruques", confie-t-il. Lambert Wilson a aussi dû apprendre "à plonger", mais pas dans les meilleures conditions. "On a fait ça dans le port de Marseille, dans la vase et l'huile de vidange…", se souvient-il. Au casting également, Audrey Tautou, qui incarne Simone, la femme de Cousteau. "C'est elle qui était l'œil de Cousteau sur le bateau pendant quarante ans", raconte l'actrice. Pierre Niney jouera, lui, le fils du commandant Cousteau.

COUSTEAU

Crédit photo : Mathieu Charrier. 

Jacques-Yves Cousteau était un personnage très dur dans ses rapports familiaux. Le marin n'était pas non plus franchement écolo, en tout cas au début de ses expéditions, explique le réalisateur : "Dans les années 50, quand Cousteau démarre, il se fout totalement des poissons ! Il massacre des requins… mais comme tout le monde." Et puis un jour, c'est la prise de conscience. "Il s'est alors aperçu que ce monde était en train d'être détruit." Pour le réalisateur de L'Odyssée, "c'est ce parcours-là, justement, qui est intéressant. Ce n'est pas de dire que ce type était formidable, qu'il s'est réveillé un matin en disant : je vais protéger la planète", souligne-t-il.  

Le budget de L'Odyssée s'élève à 20 millions d'euros. Le tournage va durer quatre mois en Afrique du Sud mais aussi en Croatie et dans les glaces de l'Antarctique où l'équipe se rendra fin décembre, avant la sortie du film l'année prochaine sur les écrans français.