PLAYLIST - Ces titres de l'Eurovision devenus incontournables

  • A
  • A
PLAYLIST - Ces titres de l'Eurovision devenus incontournables
De gauche à droite : Marie Myriam, ABBA, Lordi et Loreen@ AFP / Montage EUROPE 1
Partagez sur :

De manière générale, l'Eurovision ne propulse pas au rang de star de la chanson ses participants. Mais il y a des exceptions, comme cette playlist des morceaux qui sont devenus des tubes partout sur la planète. 

PLAYLIST

Le 13 mai prochain, elle représentera la France à l'Eurovision. Pour l'occasion, Alma, 28 ans, s'envolera pour Kiev, en Ukraine pour chanter son "Requiem" avec pour mission de faire aussi bien que son prédécesseur, Amir. Ce dernier, avec "J'ai cherché", avait hissé le drapeau tricolore à la 6e place, bien plus haut que les dernières années. La France a d'ailleurs remporté cinq fois le titre à l'Eurovision depuis sa création en 1956. En attendant l'édition 2017, voici une playlist des plus gros hits du concours paneuropéen. 

  • Volare – Domenico Modugno (1958) 

L'Italien fait sensation lors de la deuxième édition de l'Eurovision en 1958. "Nel blu dipinto di blu", qui signifie "Dans le bleu peint en bleu", devient rapidement "Volare", un tube repris plus tard par Dalida ou les Gipsy Kings. Ils ne sont pas seuls : à travers le monde, cette chanson a été reprise plus d'une centaine de fois, notamment par Louis Amstrong, Paul McCartney ou encore David Bowie. 

  • Poupée de cire, poupée de son – France Gall (1965)

"Mon coeur est gravé dans mes chansons", entonne France Gall en 1965. Elle remporte d'ailleurs le concours haut la main mais sous les couleurs du Luxembourg. Cette chanson écrite par Serge Gainsbourg la propulse sur le devant de la scène, notamment au Japon où le tube a particulièrement cartonné.

  • Waterloo – ABBA (1974)

Un des plus gros succès. "Waterloo" d'ABBA remporte l'Eurovision pour la Suède en 1974 (et a été sacrée en 2005 "meilleure chanson" pour les 50 ans du concours, ndlr). Le nom de la chanson fait référence à la célèbre défaite napoléonienne de 1815. Dans la chanson, la bataille est la métaphore d'une femme tombant amoureuse d'un homme qui est son "Waterloo". 

  • Save your kisses for me – Brotherhood of man (1976)

Certains l'appelaient le "ABBA" britannique. Brotherhood of man décroche le Graal européen en 1976 avec des sonorités qui rappellent les meilleurs tubes de Good Morning England. Le seul succès de ce groupe qui a fait danser l'Europe. 

  • L'oiseau et l'enfant– Marie Myriam (1977)

La cinquième et dernière victoire tricolore à l'Eurovision. "L'oiseau et l'enfant" de Marie Myriam, âgée de 20 ans, surclasse toutes les nations en lice grâce à une introduction a capella. Une chanson reprise l'année dernière par les Kids United. 

  • Hold me now – Johnny Logan (1987)

Il est connu comme le champion de l'épreuve pour l'Irlande. Cet Australien de naissance à la voix de velours, Johnny Logan, a remporté deux fois l'Eurovision, un record jamais égalé. La première fois en 1980 avec "What's another year ". Mais c'est la seconde qui restera en tête, "Hold me now". 

  • Ne partez pas sans moi – Céline Dion (1988)

La seule, l'unique. Et peut-être la meilleure chanson du concours depuis 1956. La Québécoise Céline Dion est passée par l'Eurovision sous pavillon suisse. En 1988, Céline n'est pas encore la diva planétaire qu'elle est aujourd'hui. Pourtant, lors d'une prestation époustouflante où les jurés et toute l'Europe ont été subjugués par la puissance de sa voix, elle remporte haut la main cette édition. 

  • Hard Rock Hallelujah –  Lordi (2006)

La surprise de l'année 2006 à Athènes. Le groupe de métal finlandais Lordi, dont tous les membres sont déguisés en zombie, triomphe. Une première pour ce genre musical souvent peu représenté et moqué sur les réseaux sociaux lors des différentes éditions. 

  • Euphoria – Loreen (2012) 

La suédoise Loreen, brune et vêtue de noire à la Madonna dans Frozen, triomphe à Bakou, en Azerbaïdjan sur un rythme de club, et pieds nus. 

  • Rise Like a Phoenix - Conchita Wurst (2014)

De son vrai nom Tom Neuwirth, Conchita Wurst a remporté l'Eurovision en 2014. La "femme à barbe" a choisi le pseudo de Conchita - "vagin" en espagnol - Wurst - "saucisse" en allemand - par rapport à l'expression "das ist mir Wurst", qui veut dire "ça m'est égal". Sa prestation de Rise Like a Phoenix, avec 290 points au total, a offert sa deuxième victoire à l'Autriche. 

>> Suivez la finale de l'Eurovision samedi 13 mai en direct de Kiev