Plagiat : PPDA reconnaît trois erreurs

  • A
  • A
Plagiat : PPDA reconnaît trois erreurs
Patrick Poivre d'Arvor concède quelques erreurs.
Partagez sur :

Le journaliste concède trois fautes lors de l’écriture de son livre mais réfute tout plagiat.

Une fois de plus, PPDA se défend de tout plagiat, alors qu‘il est accusé d’avoir copié certains passages d’un livre de l'Américain Peter Griffin datant de1985 dans sa biographie d’Hemingway. Pour appuyer son argumentaire, l’ancienne star du 20 heures revient sur toutes les étapes de la production de son livre.

"J’aurai dû attendre mon retour"

"J'écris à la main, je fais taper par l'éditeur", raconte-t-il dans l'émission Bibliothèque Médicis, qui sera diffusée vendredi soir sur la chaîne Public Sénat. "C'est sûr que cette suite d'allers-retours peut entraîner quelques problèmes d'inversions de fichiers, ce qui a été notre cas", concède le journaliste. "Deuxième faute que je confesse : j'étais au Pakistan (...) lorsque l'on m'a demandé le bon à tirer. Je l'ai fait téléphoniquement, ce que je n'aurais pas dû faire. J'aurais dû attendre mon retour", a-t-il encore ajouté.

"J’ai été mortifié"

Mais le célèbre journaliste de TF1 ne se serait pas aperçu qu’il avait la mauvaise version, lorsqu’il a eu son livre entre les mains. Il justifie ainsi sa "troisième faute" : "Quand on reçoit les livres qui viennent juste d'arriver dans votre maison d'édition, vous les dédicacez et vous les envoyez", a-t-il expliqué. "Il ne s'agissait que des exemplaires de presse. J'ai été mortifié que mes amis, mes proches, lisent une version qui n'était pas définitive", a-t-il confié.

Une hypothèse également avancée par son éditeur Arthaud, qui avait expliqué qu'une version de travail non corrigée, provenant d'un fichier envoyé par erreur à l'imprimerie, avait été envoyée à quelques journalistes.

La sortie du livre, Hemingway, la vie jusqu'à l'excès, était prévue pour le 19 janvier. Finalement, il sera jeudi dans les librairies, avec des passages supprimés. Dès le premier chapitre par exemple, l'auteur a retiré des phrases et a même ajouté une citation signée Carlos Baker, autre biographe d'Hemingway. Cette nouvelle mouture achevée en janvier est singée de Patrick Poivre d'Arvor, lui-même, avec la collaboration d'aucun autre auteur.