Philippe Torreton : au foot comme sur scène, "il faut cramer sa vie"

  • A
  • A
Partagez sur :

L'acteur, qui joue actuellement sur les planches Cyrano de Bergerac, évoque auprès de Nikos Aliagas, sa passion pour le football et le théâtre

L'acteur, qui joue actuellement Cyrano de Bergerac sur les planches, évoque auprès de Nikos Aliagas dans Sortez du cadre, sa passion pour le football et le théâtre. Serait-il prêt à s'occuper de l'équipe de France de football : "coach, footballistiquement parlant, je serai nul". Pour lui, l'ancien entraîneur des Bleus, Raymond Domenech, incarnait "la synthèse" entre deux de ses passions, "l'équipe de France de théâtre et le foot". Mais "il n'en a rien fait", se désole le comédien.

Du football... Passionné de football et fervent supporter des Bleus, Philippe Torreton estime par ailleurs qu"il ne faut pas assurer un résultat. Faut cramer sa vie au foot. Après tout, les gens crament leurs vies dans des boulots compliqués, il y a des tas de métiers hyper-difficiles". "On vient dans les stades pour voir des gens qui crament leur vie aussi, qui ne s'économisent pas, qui jouent même avec leurs blessures. On vient comme ça pour voir de la folie, une envie, comme ça, de foutre le ballon dans le filet. On vient voir de la dépense de soi."

... A la vie d'artiste. Pour l'acteur, le don de soi des grands sportifs n'est finalement pas si différent de celui des artistes, comme Jacques Brel : "Il ne s'économisait pas. Il suait, il enchaînait les chansons. Il en est mort, il est mort de ça, on vient voir ça". Et Philippe Torreton de conclure sur le personnage mythique qu'il incarne actuellement au théâtre de la Porte Saint-Martin, à Paris : "C'est pour cela que Cyrano marche aussi. On vient voir un mec qui s'épuise à être comme il est".

>> Retrouvez tous les samedis l'émission de Nikos Aliagas, "Sortez du cadre", de 11 heures à 12h30.