Philippe Gildas : "On avait tellement besoin de Coluche"

  • A
  • A
Partagez sur :

Sur Europe 1, l'ancien directeur de l'antenne évoque la mort de l'humoriste en 1986. Un souvenir toujours aussi douloureux, trente ans après.

INTERVIEW

Un "putain de camion", comme l'a dit Renaud. Le 19 juin 1986, Coluche meurt dans un accident de la route, après avoir été percuté par un camion qui arrivait en face de lui. Trente ans après sa mort, alors que l'Hôtel de Ville de Paris lui consacre une exposition en partenariat avec Europe 1, la douleur reste intacte pour Philippe et Maryse Gildas. Tous les deux travaillaient pour Europe 1 à l'époque.

Coluche et ses deux émissions sur Europe 1. Maryse Gildas se souvient de l'annonce de la mort de Coluche comme si c'était hier. "Philippe était dans son bureau", indique-t-elle. A l'époque, le journaliste vient d'être remercié de son poste de directeur de l'antenne, mais il travaille toujours à Europe 1. "Philippe était avec Paul Lederman au téléphone", se rappelle Maryse Gildas, "je vois les larmes de Philippe et il me dit 'Coluche est mort'".

Trente ans après, Philippe Gildas est toujours très ému en évoquant la disparition de l'humoriste. "Il avait une telle présence, on avait tellement besoin de lui", se souvient-il. L'humoriste a été une figure d'Europe 1, où il a présenté deux émissions : On n'est pas là pour se faire engueuler d'avril 1978 à juin 1979, puis avec Y'en aura pour tout le monde, de juin 1985 à mars 1986, où Maryse Gildas tenait le rôle de la meneuse de jeu.