Philippe Geluck : un musée du Chat ? "C'est pour dans trois ans à Bruxelles"

  • A
  • A
Partagez sur :

La capitale belge gagnera un nouveau lieu d'art dans le quartier des musées. Philippe Geluck y ouvrira un musée du Chat et du dessin d'humour.

INTERVIEW

Le chat de Philippe Geluck est né en 1983 et reste de tous les fronts. Le dessinateur publie l'album L'art et le chat en édition augmentée et le coffret Bons baisers du chat, tandis qu'au "Musée en Herbe" à Paris se poursuit l'exposition L'art et le chat jusqu'au 2 janvier. Ce n'est pas tout : le dessinateur belge, invité de l'émission C'est arrivé cette semaine, a annoncé qu'il allait ouvrir son musée à Bruxelles.

"J'ai des les enfants à entrer dans les tableaux". Au-delà du dessin de presse et des BD, "Le chat" a ainsi trouvé sa place dans le monde de l'art. Dans l'expo du Musée en Herbe, un tableau de Geluck toise une toile de Picasso. Moqueur ou passeur d'art ? Philippe Geluck espère appartenir à la deuxième catégorie. "Des enfants viennent visiter le musée avec leurs parents. Ils comprennent mieux ce qu'est la peinture. Je les aide à entrer dans les tableaux et quand ils ressortent, ils demandent à leur parents quand ils vont retourner au musée."

"Dans trois ans, à côté du musée Magritte". Geluck ne se qualifie pas comme peintre. "Je suis un artiste qui fait des tableaux. Lichtenstein, qui a détourné les cases de BD dans le pop art américain, a été de son vivant le peintre le plus cher au monde. Est-ce que c'est un peintre, un graphiste ? On s'en fout ! On fait des images, qui touchent, plaisent, font rire. Ce qui m’intéresse, c'est le dialogue." Pour poursuivre ce dialogue, un musée du Chat et du dessin d'humour devrait ouvrir ses portes dans trois ans Bruxelles à la place d'un vieux bâtiment à démolir et "à 200 mètres du musée Magritte, en face du palais Royal. J'ai de très bons voisins", s'enthousiasme le dessinateur.