Peut-il exister, dans la réalité, autant d’extraterrestres que dans Star Wars ?

  • A
  • A
Partagez sur :

VIDÉO – Chaque semaine, Alain Cirou s’interroge sur la saga Star Wars : science ou fiction ?

Biths, Ewoks, Kaleeshs ou encore Neimoidiens, la liste des espèces intelligentes extraterrestres de la saga Star Wars est longue. Très longue. Plus de soixante-cinq ! Mais une telle diversité de vies est-elle imaginable dans la réalité ? C’est à cette question que tente de répondre Alain Cirou, spécialiste espace à Europe1.

Le paradoxe de Fermi. Pour y répondre, le spécialiste utilise le paradoxe de Fermi. Il s’agit du nom donné à toute une série de questions que s’est posées le physicien Enrico Fermi au sujet de la possibilité d'une vie extraterrestre, mais aussi d’une éventuelle visite de ces extra-terrestres sur Terre.

Son paradoxe pourrait être résumé ainsi : la Terre est beaucoup plus jeune que l'Univers, donc si des civilisations extraterrestres existaient ou ont existé dans la galaxie, au moins l’une d’entre elles aurait entrepris de la coloniser ou l’explorer. Or, aucune trace de colonisation n’a été retrouvée autour de nous, donc il n’y a pas d’autre civilisation extra-terrestre.

Le "zoo cosmique". C’est donc en utilisant ce paradoxe qu’Alain Cirou essaie de répondre à la question. Il existe plusieurs solutions à ce paradoxe, nous dit le spécialiste. La première idée serait que la durée de vie d’une civilisation est trop courte pour voyager. Une deuxième piste de réflexion s’interroge sur la faisabilité des voyages interstellaires qui demandent aujourd’hui trop de temps et d’énergie pour être envisagés.

Et enfin, autre piste évoquée par le spécialiste, la thèse du "zoo cosmique" qui part du principe que l’Homme ne serait pas très fréquentable et que finalement se tenir à l’écart de l’être humain serait une préoccupation des extraterrestres.