Petit flirt entre amis, le jeu qui ose

  • A
  • A
Petit flirt entre amis, le jeu qui ose
@ Ubisoft
Partagez sur :

Ce jeu vidéo développé par Ubisoft, destiné à la Wii, propose de pimenter ses soirées entre amis.

Le jeu vidéo comme préliminaire sexuel, c’est ce que propose Petit flirt entre amis, le nouveau jeu de la firme française Ubisoft. Le principe est simple et particulièrement osé : pour évoluer rapidement dans le jeu, les participants doivent relever des défis particulièrement coquins. Le tout sur la célèbre Wii, développée par Nintendo. Un concept plutôt subversif, pour une console de jeux destinée à la famille.

Parmi ces challenges plutôt hot, les joueurs peuvent être incités à faire un strip-tease, ou bien à donner une fessée à leur partenaire de jeu. Et plus on est de fous, plus on s’épanouit, puisque le communiqué de presse du jeu, qui sort jeudi, promet : "Plus vous invitez d'amis, plus la partie sera épicée. (...) Rapprochez-vous d'eux et devenez intimes grâce à une grande variété de jeux idiots et polissons".

Et le ton est donné dans la bande-annonce du jeu, qui suggère des rapprochements particulièrement explicites.

Regardez :

Une levée de boucliers aux Etats-Unis

Un jeu destiné aux "adultes consentants" donc, mais qui pourtant n’est interdit qu’aux moins de 12 ans. Aux Etats-Unis, ce concept venu de France n’est pas forcément le bienvenu.

"Un moyen d'instiller malaise et vulgarité dans vos soirées", peut-on ainsi lire sur le blog jeux vidéo d’AOL, Joystiq. De son côté, une maman américaine, citée dans le Daily Mail, estime que "c’est encourager à la sexualité précoce. On y voit de l’échangisme et des filles qui s’embrassent, ça n’est pas quelque chose auquel les jeunes adolescents doivent être exposés".

Mais le jeu a aussi ses défenseurs, qui ne comprennent pas qu’on condamne une nouveauté coquine, alors que les jeux violents sont légion.

Le jeu sexy, une tendance ?

Il y a quelques années déjà, Lara Croft, l’héroïne de Tomb Raider, faisait monter la température avec sa tenue sexy. Même constat pour Dead or alive, un jeu de combat dans lequel les femmes sont particulièrement dénudées.

Mais cette fois, les développeurs sont passés à la vitesse supérieure. Le joueur ne doit plus seulement regarder, mais participer. C’est aussi le cas dans l'un des nouveaux jeux sur Kinect, dont la démo a été récemment dévoilée. Le développeur Thrixx a notamment présenté un concept dont le but est de caresser des corps de rêve.

Des activités pour réchauffer vos soirées d’hiver. A part si vous y jouez avec votre cousin Roger ou votre tante Germaine…