Pétillon s’attaque aux paradis fiscaux

  • A
  • A
Pétillon s’attaque aux paradis fiscaux
Partagez sur :

Le dessinateur emmène son détective incompétent dans un paradis fiscal dans Enquête au paradis qui sort vendredi.

Bienvenue au Bürgenzell, ses valises d’argent sale, ses traders fous, et sa famille princière en plein préparatifs de mariage. René Pétillon a choisi un paradis fiscal pour planter le décor des nouvelles aventures de son détective incompétent Jack Palmer.

"Moi je ne ferai pas confiance à un type qui paie ses impôts", dit l’un des personnages. Après L’enquête corse et L’affaire du voile, Le dessinateur, qui officie également au Canard Enchaîné, nous plonge dans la délinquance financière.

Une fois de plus, le détective au chapeau à large bord et à l’imperméable trop grand se trouve plongé dans une histoire qui le dépasse. Jack Palmer se rend dans cette bourgade imaginaire pour un divorce, mais il va être le grain de sable qui va gripper toute la machine

René Pétillon avait commencé à écrire Enquête au paradisavant la crise. "J’ai modifié la succession des événements pour en tenir compte bien entendu", explique celui qui a besoin de dessiner avant d’écrire.

René Pétillon a créé le personnage de Jack Palmer en 1974. "Pour moi c’est un mystère. Il est incompétent professionnellement et persiste à exercer une profession pour laquelle il n’a aucun talent", s’amuse le dessinateur.

Ecoutez René Pétillon répondre aux questions de Thierry Geffrotin :


Regardez la bande annonce de l’album :


Enquête au paradis sort vendredi en librairie.