Pécresse : "On aurait dû appeler Black M à chanter la Marseillaise à Verdun"

  • A
  • A
Pécresse : "On aurait dû appeler Black M à chanter la Marseillaise à Verdun"
@ ERIC FEFERBERG / AFP
Partagez sur :

La présidente de la région Ile-de-France ne voulait pas d'un "concert festif" de Black M à Verdun. 

La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse (Les Républicains), a estimé mardi sur RTL qu'"on aurait dû appeler Black M à chanter la Marseillaise à Verdun".

Concert annulé après la polémique. Le rappeur Black M, membre du groupe Sexion d'Assaut, devait se produire le 29 mai, après la cérémonie de commémoration de la bataille de Verdun, à laquelle sont attendus François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel. Mais après plusieurs jours de polémique, alimentée par de nombreux élus essentiellement d'extrême droite et de droite qui s'indignaient de certaines paroles du chanteur, le maire PS de Verdun, Samuel Hazard, a annulé le concert, justifiant cette annulation par des "risques forts de troubles à l'ordre public".

"Pas un concert festif mais..." Interrogée sur cette annulation, Valérie Pécresse a dit avoir un "regret" : "pas qu'on ait annulé un concert festif, car un concert festif sur le lieu qui a vu la mort de 300.000 soldats français et allemands ça paraissait déplacé", a-t-elle dit. "En revanche j'ai un vrai regret : on aurait dû appeler Black M à chanter la Marseillaise à Verdun en hommage aux soldats morts, et aussi peut-être en mémoire de son grand-père tirailleur sénégalais", a-t-elle ajouté, estimant que "cela aurait été un très beau geste d'union nationale".