Patrick Chesnais sacré "meilleur comédien" aux Molières 2009

  • A
  • A
Patrick Chesnais sacré "meilleur comédien" aux Molières 2009
Partagez sur :

La 23e cérémonie des Molières a décerné 18 récompenses dimanche. Patrick Chesnais et Anne Alvaro ont obtenu le Molière des comédiens. Le Théâtre national populaire (TNP) de Villeurbanne a reçu trois trophées.

Le Molière du "meilleur comédien" a été remis à Patrick Chesnais, acteur, réalisateur et scénariste. Dans "Cochons d'Inde", spectacle créé au Théâtre Hébertot, il apparaît en victime de la mondialisation et du business international plongeant dans l'angoisse et le cauchemar.

Une récompense accueillie avec beaucoup d'émotion par le comédien : "C'est la troisième fois que je suis nommé. Le balancier s'est arrêté sur moi cette fois-ci. C'est une grande satisfaction d'être distingué au milieu de plein d'acteurs formidables. C'est important que ce soit aussi une comédie qui soit récompensée. J'aime que les gens rient. Je dédie ce Molière à mon fils (ndlr: décédé dans un accident de circulation). C'était indispensable sinon je ne serais pas venu".

Figure du secteur subventionné, Anne Alvaro a été sacrée meilleure comédienne pour sa "Gertrude" (pièce du Britannique Howard Barker) à l'Odéon. Aude Briant et David Lescot ont reçu les Molières des révélations théâtrales, respectivement pour "Journal à quatre mains" et "La commission centrale de l'enfance".

Les Molières ont fait mentir leur réputation parisianiste en décernant trois trophées au Théâtre national populaire (TNP) de Villeurbanne (Rhône) pour "Coriolan". La pièce de Shakespeare montée par la troupe du TNP a obtenu le Molière du théâtre public, celui du metteur en scène, accordé au directeur de l'institution, Christian Schiaretti, ainsi que le trophée du comédien dans un second rôle, attribué à Roland Bertin, qui aura 80 ans en 2010.

La 23e cérémonie des Molières était placée sous le signe du renouveau, avec la réintroduction de la catégorie «pièce comique» et le retour d’intermèdes musicaux. Présidée par le comédien Bernard Giraudeau et présentée par Frédéric Mitterrand, directeur de la Villa Médicis, la soirée de remise qui avait lieu au Théâtre de Paris était diffusée sur France 2 en direct.