Le nouveau roman de Houellebecq piraté avant sa sortie

  • A
  • A
Le nouveau roman de Houellebecq piraté avant sa sortie
@ AFP
Partagez sur :

Censé paraître le 7 janvier, Soumission, le nouveau roman de l'auteur est disponible en téléchargement illégal sur Internet.

Le dernier roman de Michel Houellebecq n'est pas encore sorti qu'il fait déjà parler de lui. Après la polémique sur le thème choisi pour son livre d'anticipation, abordant l'accession au pouvoir d'un parti confessionnel musulman, c'est sa mise en ligne avant la date de publication, qui risque de déplaire aux éditeurs. Disponible en librairie que le 7 janvier, Soumission est en effet d'ores et déjà lisible sur Internet. De nombreux extraits du roman ont été scannés, vraisemblablement à partir d'un livre destiné à la presse, et peuvent être téléchargés. Il est courant que des versions piratées de livres circulent sur Internet, mais cela l'est beaucoup moins avant que l'ouvrage soit publié.

>> LIRE AUSSI - Michel Houellebecq fait de la politique-fiction dans son nouveau roman

Des versions distribuées aux journalistes. Pour éviter ce genre de fuite, la maison d'édition Flammarion avait pourtant pris plusieurs précautions, notamment en diffusant au compte-gouttes le jeu d'épreuves non définitives. Cette version presque finale de l'ouvrage avait été livrée le 15 décembre à certains journalistes. Et la version définitive a été distribuée par coursier le 22 décembre. Il y a donc de fortes chances pour que l'ouvrage qui a fuité émane de journalistes peu scrupuleux.

Téléchargeable en plusieurs versions. L'intégralité du roman a ensuite été scannée de manière grossière, c'est-à-dire sous un format assez peu lisible, avec de grosses marges noires, avant d'être améliorée par les internautes. Aujourd'hui, plusieurs sites de téléchargement illégal, comme Torrent, proposent une version téléchargeable du roman. Le livre peut être récupéré sous différents formats : PDF, EPUB et MOBI.

L'auteur s'inspire une nouvelle fois de Wikipédia. Pour l'heure, près de 700 téléchargements ont été recensés sur l'une des plateformes d'échanges de fichiers la plus connue. Et certains ont visiblement déjà commencé la lecture. Le journaliste Vincent Glad, qui avait révélé le plagiat de Wikipédia par Michel Houellebecq dans La Carte et le territoire, nous apprend que l'auteur s'est encore une fois inspiré de l'encyclopédie en ligne dans son dernier roman. Pour l'heure, Flammarion, qui édite le roman n'a toujours pas réagi, ni l'auteur.