Paris, capitale du numérique pendant 10 jours

  • A
  • A
Paris, capitale du numérique pendant 10 jours
Partagez sur :

Jusqu'au 7 juin, l'Ile-de-France accueille "Futur en Seine", la première grande fête populaire du numérique. Une occasion pour le grand public de toucher du doigt notre futur sur 40 lieux au travers de 300 évènements. Et l'ambition est clairement affichée de devenir un rendez-vous récurrent et incontournable : l’"exposition universelle du numérique".

Jeu vidéo, design numérique, robotique, objets communicants... Pour la première fois, Futur en Seine, une manifestation ouverte au grand public, va permettre à chacun de voir, de toucher et d’essayer les technologies du futur, que ce soit à la WikiPlaza temporaire de la place de la Bastille ou dans plus de 40 lieux répartis en Ile-de-France.

Nombre de projets intégrant des technologies de pointe présentent un aspect ludique. Ainsi, les 16 prototypes qui sont dévoilés à l'occasion de Futur en Seine ne manqueront pas d'attiser la curiosité, que ce soit le Robot Touriste, le Télescope de Réalité Augmentée ou encore le Transport Amoureux. D'autant plus que, au-delà de leur aspect novateur qui leur confère une aura magique, tous ces projets portent en eux un caractère citoyen qui nous poussera à repenser notre relation aux autres, à prendre conscience de notre rôle dans la préservation de notre planète.

Ecoutez Henri Verdier, organisateur de "Futur en Seine" au micro de Pierrick Fay :



surimpression-400x300
Quelques exemples : Awdio constitue virtuellement la plus grande salle de concert au monde. A la différence de nombreux sites de musique en ligne (Deezer et autres ), Awdio ne récupère pas un flux déjà joué mais propose des sources inédites et exclusives en nous faisant pénétrer dans les clubs, les bars, les lounges, etc. Le boîtier FRIDA V est le futur compagnon indispensable du cycliste citadin. Il donne des informations sur la pollution atmosphérique, la position géographique, une documentation audiovisuelle du parcours... Héritage 3D va permettre aux visiteurs du Château de Vincennes de remonter dans le temps et de découvrir ce qu’était l’aménagement intérieur du cabinet de travail du roi Charles V au XIVe siècle grâce au principe de la réalité augmentée. A l’entrée du cabinet de travail, un gardien leur remettra un Ultra-Mobile PC. Il leur suffira alors de balayer la pièce avec ce prototype pour voir apparaître l’endroit tel qu’il était quand Charles le Sage l’occupait. 

Une autre réalité augmentée est à découvrir à Saint-Denis, dans la Chapelle du Carmel. Sous la voûte nageront des corps en suspension, des bancs de poissons et des créatures artificielles tandis qu’une pluie de tournesols tombera des coupoles et qu’un voile s’échappera de bas-relief, flottant dans l’espace. Une interaction entre le spectateur et les créatures virtuelles est également prévue.

>> Tout le programme sur le site de Futur en Seine.