Oscars 2018 : ce moment où Hollywood a célébré les femmes et les minorités

  • A
  • A
Oscars 2018 : ce moment où Hollywood a célébré les femmes et les minorités
Ashley Judd, Salma Hayek et Annabella Sciorra sont montées sur scène pour parler de Time's Up.@ KEVIN WINTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Au milieu de la cérémonie des Oscars, trois actrices ont pris la parole pour mettre en avant la libération nécessaire de la parole des femmes et la place due aux minorités à Hollywood.

VIDÉO

Il aura fallu attendre plus de deux heures pour que la 90ème cérémonie des Oscars offre ce qu'on attendait d'elle : un hommage aux femmes et aux minorités trop longtemps écartées d'Hollywood. Après une année marquée par l'affaire Weinstein mais aussi par les succès de films tels que Wonder WomanGet Out et Black Panther, l'Académie a rendu hommage aux possibilités créatives émanant de ce genre d’œuvres à travers un montage.

"Une nouvelle voie émerge". La séquence a été introduite par Ashley Judd, Salma Hayek et Annabella Sciorra, trois accusatrices d'Harvey Weinstein venues sur scène pour parler de l'action du mouvement Time's Up en faveur de l'égalité femmes-hommes à Hollywood. "Cette année, beaucoup de femmes ont osé dire la vérité. Le chemin est encore long mais doucement, une nouvelle voie émerge", s'est réjoui Annabella Sciorra. "Les changements que nous vivons sont mus par la force de nouvelles voix, nos voix, qui s'exclament en chœur : 'Time's Up' (le temps est écoulé, ndlr)", a renchéri Ashely Judd.

Ode à la diversité. Salma Hayek a ensuite loué "le courage de celles et ceux qui ont bravé les préjugés sur leur genre, leur race et leur ethnie pour raconter leurs histoires". "Alors que nous célébrons ensemble 90 ans de cinéma, nous regardons devant. Nous nous réjouissons de ce que les 90 prochaines années continuent de mettre en avant l'égalité et la diversité", ont martelé les trois femmes, lançant alors un montage d'extraits de films réalisés par des femmes, mettant en scène des femmes, mais aussi d'acteurs et réalisateurs issus de minorités.

Un Oscar pour Get OutAu programme, quelques uns des plus grands succès artistiques de l'année : Lady Bird, Wonder Woman, Get Out… "On est là et nous n'irons nulle part", a déclaré dans la vidéo le réalisateur afro-américain Lee Daniels. "Allez tourner votre film !", a de son côté invité la réalisatrice et actrice Greta Gerwig (nommée à l'Oscar du Meilleur réalisateur pour Lady Bird). La preuve par les faits que la diversité fait avancer le cinéma : dans la foulée, le réalisateur et scénariste afro-américain Jordan Peele a remporté l'Oscar du Meilleur scénario original pour Get Out.