Orelsan : le retour triomphal

  • A
  • A
Orelsan : le retour triomphal
@ AFP
Partagez sur :

Le rappeur, qui a sorti un nouvel album en 2017 après six années d'absence, a remporté trois Victoires de la musique vendredi, pour un opus déjà plébiscité par le public.

Une consécration totale. Favori avant la soirée et nommé dans trois catégories, Orelsan a tout raflé lors des 33e Victoires de la musique. Non seulement distingué pour son clip Basique (création audiovisuelle de l'année) et pour La fête est finie (album de musiques urbaines de l'année), le rappeur a également été sacré artiste masculin de l'année. À 35 ans, Aurélien Cotentin de son vrai nom s'impose non seulement comme le chef de file d'un mouvement, le rap, devenu dominant dans l'industrie musicale française, mais il gagne aussi la reconnaissance de l'ensemble de la profession.

De l'opprobre aux mots propres. La dernière fois qu'Orelsan avait autant rallié de suffrages, c'était pourtant contre lui. En 2006, il suscite des réactions virulentes avec sa chanson Saint-Valentin ("Ferme ta gueule ou tu vas te faire marie-trintigner"). Jugé pour "provocation à la violence", il sera relaxé en 2016 au nom de la liberté d'expression.

Un autre morceau, Sale pute, dans lequel il incarne un homme menaçant de violences son ex-petite amie qui l'a trompé, suscite une nouvelle grosse polémique en 2009. Les Francofolies le déprogramment. Et l'association "Ni pute ni soumise" le poursuit pour "provocation au crime". Il est finalement relaxé en 2012.

Aucun de ces deux morceaux n'apparaît dans son premier album sorti en 2009, Perdu d'avance. Deux ans plus tard, son deuxième opus Le chant des sirènes est un gros succès (100.000 exemplaires). En 2012, lors de la 27e cérémonie des Victoires de la musique, il redevient officiellement fréquentable, s'adjugeant les catégories "meilleur album de musiques urbaines" et "révélation du public".

Les écrans puis le retour au rap. Ses fans ont ensuite dû attendre avant de pouvoir réécouter le rappeur en solo, car Orelsan s'est diversifié. En 2015, il co-réalise avec Christophe Offenstein son premier long-métrage, Comment c'est loin, l'histoire de deux amis trentenaires fans de rap qui cherchent à donner un sens à leur vie. Il joue aussi pendant une saison à la série courte Bloqués sur Canal+, aux côtés de son ami rappeur Gringe. Ami avec lequel il forme le groupe Casseurs Flowters.

Son grand retour à la musique s'effectue donc en septembre dernier avec La fête est finie. Le public suit. 370.000 ventes et trois Victoires de la musique plus tard, voilà un artiste comblé qui s'apprête maintenant à effectuer une grande tournée des Zéniths en France.