"One Punch Man", le manga qui cartonne en librairie

  • A
  • A
"One Punch Man", le manga qui cartonne en librairie
Au Japon, l'œuvre s'est déjà vendue à 6 millions d'exemplaires.@ OLIVIER MORIN / AFP
Partagez sur :

La bande dessinée japonaise, sortie mi-janvier en France, s'est déjà vendu à 100.000 exemplaires.

Nicolas Sarkozy a de quoi se méfier. Dans les librairies, le livre de l'ancien chef d'Etat est au coude-à-coude avec un manga : One Punch Man.

Distingué pour sa singularité. Les nombreux lecteurs - la bande dessinée japonaise a déjà été vendue à 100.000 exemplaires - parlent d'un manga unique, différent. D'abord parce que Saitama est un anti super-héros. Il terrasse ses adversaires en un coup de poing, sans allure, après quand même un entrainement particulier. "Il fait 100 abdos et 100 pompes par jour et court 10 kilomètres, je crois. Saitama, il est tellement unique, tellement bête, mais tellement fort à la fois. C'est un truc totalement décalé, mais c'est tellement bon", témoigne une jeune lectrice totalement conquise. "C'est vraiment marrant et différent des autres mangas que j'ai pu lire. C'est vraiment cool", continue une autre. Saitama incarne la génération des jeunes Japonais un peu désabusés. Il est très fort, mais démotivé. Plus rien ne l'amuse, et même les victoires perdent de leur saveur.

Un succès très rapide. Mais l'engouement est réel, comme dans la librairie BD-net, où Pablo est libraire, et le manga en rupture de stock. "Ça a commencé avec les personnes qui connaissaient déjà les albums et les personnes qui les ont achetés et qui les ont prêtés, qui en ont parlé autour d'eux. On en a vendu une quantité assez incroyable. Normalement, le manga doit se mettre en place sur quatre, cinq ou sept volumes avant de fonctionner", explique-t-il.

One Punch Man se moque aussi des codes des autres mangas. Les dessins sont d'une grande beauté. Bref, la bande dessinée est bien partie pour devenir l'une des références du genre. Au Japon, l'œuvre s'est déjà vendue à 6 millions d'exemplaires et a été déclinée en série télévisée. Qui, évidemment, cartonne elle aussi.