Omar Sy poursuit son rêve américain avec "Inferno"

  • A
  • A
Omar Sy poursuit son rêve américain avec "Inferno"
Dans "Inferno", Omar Sy joue un scientifique français malfaisant.@ VALERIE MACON / AFP
Partagez sur :

Après "X-Men : days of the future past" et "Jurassic World", Omar Sy est à l'affiche d'"Inferno".

Un premier rôle aux États-Unis, Omar Sy en rêve même si l'acteur désormais installé à Los Angeles ne se sent pas encore prêt à franchir cette étape. Il est mercredi à l'affiche d'Inferno avec Tom Hanks, où il incarne un scientifique lancé à la recherche d'un virus dévastateur.

Aller toujours plus loin. Tenir un premier rôle dans un film anglo-saxon, "c'est quelque chose d'envisageable", expliquait Omar Sy lors de la promotion à Paris du blockbuster. "On travaille toujours pour aller plus loin. (Mais) pour être tout à fait honnête, je ne me sens pas encore à l'aise pour pouvoir jouer en anglais sur tout un film. Je n'ai pas encore cette liberté-là", confiait la personnalité préférée des Français.

Dans la peau d'un méchant scientifique. Révélé dans Intouchables, l'acteur de 38 ans a déjà joué dans plusieurs films outre-Atlantique comme X-Men : days of the future past et Jurassic World. Dans Inferno de Ron Howard, il bénéficie d'un rôle plus important, celui d'un scientifique français, Christophe Bouchard, faisant tout pour mettre la main sur un virus devant décimer la quasi-totalité de la planète. Un second rôle très en vue dans un film à la distribution éclectique. À ses côtés, figurent la Danoise Sidse Babett Knudsen (L'Hermine) et l'Américain Tom Hanks, qui s'est glissé pour la troisième fois dans le costume du professeur de symbologie Robert Langdon, après Da Vinci Code (2006) et Anges et démons (2009).

Les nouvelles aventures de Robert Langdon. Après avoir exploré les secrets de Paris et du Louvre, c'est désormais à Florence que se déroule l'essentiel de ce nouvel opus adapté d'un roman de Dan Brown. Symboles, ésotérisme et jeux de pistes sont à nouveau les ingrédients de ce thriller, déjà sorti aux États-Unis, où il a été étrillé par la critique. Robert Langdon se réveille dans une chambre d'hôpital, blessé, amnésique et victime d'hallucinations dans lesquelles lui apparaissent des images de l'enfer de Dante. Une jeune médecin Sienna Brooks (Felicity Jones) lui vient en aide alors qu'on tente de l'assassiner. Commence alors une course contre la montre entre Florence, Venise et Istanbul pour déjouer le plan machiavélique d'un millionnaire illuminé déterminé à exterminer 90% de l'humanité pour lutter contre la surpopulation.