Olafur Eliasson investit le château de Versailles

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

L'artiste danois expose ses installations du 7 juin au 30 octobre.

Le vent du nord souffle sur le château de Versailles. L'artiste danois Olafur Eliasson a imaginé un triptyque autour de l'eau que les visiteurs pourront apprécier du 7 juin au 30 octobre.

Un an après la venue controversée d'Anish Kapoor et de son "vagin de la reine", le ton est différent. A l'extérieur, on voit ainsi apparaître une immense cascade, comme un mirage dans l'axe du château. Une chute d'eau qui se jette dans le grand canal, en haut d'une grue.

cascade

Photo Diane Shenouda

Olafur Eliasson est né au Danemark mais a grandi en Islande. Il dit avoir voulu amener un petit morceau de Groenland a Versailles. L'artiste a d'ailleurs ramené des tonnes de boue de glaciers du grand nord pour recouvrir un bassin. Dans le bosquet de la Colonnade, l'effet rendu, avec le reflet aux nuances grises, vertes et bleues, est très beau.

bosquet1280

Photo Diane Shenouda

L'artiste s'est également installé à l’intérieur du château où le visiteur peut se perdre à travers un jeu de miroirs et de lumières. Ces derniers se fondent dans le décor et se glissent dans les salles à notre insu. Des installations qui jouent sur l'illusion d'optique où l'on peut se voir apparaître et disparaître à la fois. "C'est sans doute une métaphore de la cour du Roi, car les visiteurs de Versailles au temps de Louis XIV, apparaissaient et disparaissaient", souligne la présidente du château de Versailles, Catherine Pégard.

expo

Photo Diane Shenouda

L'artiste s'est récemment illustré lors de la Cop21, en installant une horloge de glace devant le Panthéon à Paris.