Oasis n'existe plus

  • A
  • A
Oasis n'existe plus
Partagez sur :

Une ultime bagarre entre Liam et Noel Gallagher juste avant leur concert à Rock en Seine, a, semble-t-il, sonné le glas du groupe.

Le groupe anglais Oasis, tête d'affiche de Rock en Seine, a annulé sa participation vendredi en dernière minute, suite à une altercation en coulisses entre les frères Gallagher, les deux membres fondateurs du groupe.

"Liam et Noel se sont battus. Le groupe n'existe plus", a annoncé un organisateur, peu après 22h. Reportage sur place pour Europe 1 de Thomas Caussé :



Noel a confirmé sur le site du groupe, oasisinet.com., qu'il ne pouvait plus travailler "un jour de plus avec Liam".Leur tournée mondiale, débutée après la sortie en 2008 de leur dernier album "Dig out your soul", est également annulée.
Depuis la formation du groupe, en 1991 à Manchester, les chamailleries entre les deux frères ont fait le délice de la presse populaire britannique. Liam, 36 ans, le chanteur, et Noel, 42 ans, le compositeur et principal guitariste, sont déjà passés quatre fois au bord de la rupture. Mais ils ont toujours fini par se réconcilier, pour perpétuer un groupe qui a vendu près de 50 millions d'albums dans le monde, selon les médias britanniques. Ce dernier coup d'éclat fait cependant douter de leur capacité à retisser des liens. Cette fois, ce n'est pas l'impulsif Liam qui annonce avec fracas qu'il abandonne tout, mais bien le calme et réfléchi Noel.

Alan McGee, le premier producteur d'Oasis, juge aussi extrêmement sérieux ce dernier différend, mais il prédit une réunion du groupe dans quelques années. "Noel est fier, il ne reviendra pas. Il sait qu'il pourrait faire un album solo qui marche", observe-t-il. Mais "ils finiront probablement par travailler à nouveau ensemble. Quand vous aimez quelqu'un, vous lui donnez une seconde chance", prévoit-il.

C'est la deuxième année consécutive que Rock en Seine doit faire face au désistement d'une de ses têtes d'affiche après l'annulation au débotté d'Amy Winehouse en 2008. Les vétérans du ska Madness, qui avait déjà donné un concert dans l'après-midi très apprécié par le public, ont accepté de remplacer Oasis en dernière minute.