Nos ancêtres avaient de l’avance

  • A
  • A
Nos ancêtres avaient de l’avance
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les contemporains de Lucy ont utilisé des outils en pierre 800.000 ans plus tôt qu'on le croyait.

Les compagnons de la célèbre australopithèque Lucy auraient utilisé voici environ 3,4 millions d'années, c'est-à-dire 800.000 ans plus tôt qu'on le croyait, des outils en pierre pour consommer la chair ou la moelle osseuse de gros mammifères.

C’est ce que révèle une étude coordonnée par Zeresenay Alemseged, de l'Académie californienne des sciences, et publiée mercredi.

L’équipe du paléoanthropologue a découvert en Ethiopie deux os fossilisés, un fémur d'un mammifère de la taille d'une chèvre et une côte d'un animal aussi gros qu'une vache, portant des traces de coupures ou grattage pour arracher les chairs et de chocs pour briser le fémur, probablement pour en extraire la moelle riche en nutriments.

Une découverte importante

Une trouvaille très importante pour le spécialiste : "cette découverte avance considérablement le moment à partir duquel nos ancêtres ont changé complètement les règles du jeu"
En clair, l'utilisation d'outils leur a permis de manger de nouveaux types de nourriture et d'exploiter de nouveaux territoires.

S'il est démontré que les australopithèques de Dikita utilisaient des pierres coupantes pour détacher la chair des os, les chercheurs n'ont pas pu déterminer s'ils fabriquaient eux-mêmes ces outils ou s'ils ramassaient ailleurs des pierres ayant les propriétés requises.