Musique : les temps forts de 2008

  • A
  • A
Musique : les temps forts de 2008
Partagez sur :

L'année touche à sa fin. Dans tous les domaines, les rétrospectives et les "top" se multiplient. Pierre-Louis Basse s'est plié à l'exercice. Pour la musique, il a sollicité Bertrand Dical, spécialiste de la chanson française. Il a retenu Alain Bashung, Christophe et Abd Al Malik.

Selon Bertrand Dical, "Bleu pétrole" d'Alain Bashung est l'un des disques de l'année et l'un des meilleurs du chanteur. Alors que ce dernier avait l'habitude de nous raconter sa vie et sa psyche, sur cet album, "pour la première fois, Bashung parle de nous, de notre société", analyse le spécialiste de la chanson française. De plus, l'artiste aurait livré cette année le meilleur concert de sa carrière. Carton plein donc pour le mystérieux chanteur.

Abd Al Malik, lui, a bluffé tout le monde en faisant le pont jusque là inimaginable entre le rap, le hip hop et la chanson française. Pour son nouvel album, le slammeur a travaillé avec Juliette Gréco et Gérard Jouannest. Un jeune rappeur tenant un discours patriotique et s'entourant de pointures de la musique hexagonale : une image forte qui encourage l'abolition des barrières. Mais plus qu'un événement musical, cette démarche est révélatrice de notre époque en plein bouleversement sur les plans politiques, sociaux, raciaux, ... Est-il nécessaire de rappeler que les Américains ont élu un président noir ? Abd Al Malik : un musicien plus que jamais dans l'air du temps.

Christophe est revenu cette année avec un superbe album,"Aimer ce que nous sommes". Dans les volutes bleutées d'une chanson française qui a su se mêler à l'électronique, et s'agrémenter d'éléments de field recordings (l'enregistrement de sons quotidiens ou domestiques), le chanteur met en musique ses visions nocturnes avec toujours cette ampleur romanesque et cinématographique. Vaporeux et éblouissant.