VOS TÉMOIGNAGES - Rachid Taha, "un esprit libre" et "une grande perte"

  • A
  • A
Partagez sur :

La mort de Rachid Taha a suscité de nombreuses réactions sur la page Facebook d'Europe 1, où des dizaines d'internautes ont salué la mémoire du chanteur algérien. 

"Un esprit libre", "un super chanteur", "une grande perte" : les internautes gardent un souvenir presque impérissable du chanteur algérien Rachid Taha, mort dans la nuit de mardi à mercredi à l’âge de 59 ans, près de Paris.

"J'ai beaucoup dansé sur sa musique".Sur la page Facebook d’Europe 1, des dizaines d'internautes ont partagé leur souvenir du chanteur algérien, connu dans l'Hexagone avec son groupe Carte de séjour, fondé dans les années 1980. "C’était un super chanteur, et j’ai beaucoup dansé sur sa musique. J’ai 71 ans et je continue à l’écouter", témoigne Hélène. "Un esprit libre et rebelle, sa musique m’a portée pendant des années, je suis super triste. Merci l’artiste et bon voyage", commente Sofia. "Le rock méditerranéen et rebelle dans toute sa grandeur", note pour sa part Christophe.

"Entre Orient et Occident". Artiste au répertoire musical unique et éclectique, Rachid Taha aura marqué ces internautes notamment avec les chansons Douce France et Rock the Casbah. "Un artiste entre l’Orient et l’Occident, un vrai", résume Hamed. "Une grande perte pour le monde du raï", se désole quant à elle Marie-Paule. Rachid Taha aimait mêler des sons rocks anglo-saxons à des tonalités plus orientales dans ses chansons, qui ont rencontré un franc-succès en France.