Monter une exposition, c'est tout un art

  • A
  • A
Monter une exposition, c'est tout un art
Partagez sur :

Long et complexe, le processus de création d'une exposition est peu connu du grand public.

Les spectateurs sont de plus en plus nombreux à se presser aux portes des musées pour en apprécier les expositions. Cependant, peu d'entre eux imaginent la tâche difficile de ceux qui leur permettent d'apprécier tableaux, sculptures et autres chefs-d'oeuvre.

Entre trois et cinq ans sont nécessaires pour monter une grande exposition. Première étape, la plus évidente : choisir les oeuvres qui en constitueront le catalogue. Viennent alors les tractations avec les particuliers ou les musées qui les détiennent. "Le prêt entre grands musées est gratuit, par contre, ce qui est tout à fait important pour que le prêteur accepte de se séparer de son oeuvre, c'est la solidité du propos scientifique, culturel de l'exposition", explique Thomas Grenon, administrateur de la réunion des musées nationaux.

Assurer les oeuvres fait également partie du processus. Depuis 1993, les musées nationaux peuvent bénéficier, dans le cadre d'expositions temporaires, d'une garantie d'Etat lorsque ces expositions sont organisées en France, qu'elles ont reçu un agrément de l'autorité administrative et que le total des valeurs d'assurance des oeuvres n'appartenant pas à l'Etat dépasse 45 millions d'euros.

Ecoutez le reportage de Françoise Gaujour sur l'exposition "Renoir au XXème siècle", au Grand Palais à partir du 23 septembre.