"Mission: Impossible 6" : Paris, l'autre vedette du film

  • A
  • A
"Mission: Impossible 6" : Paris, l'autre vedette du film
L'équipe de tournage a passé 36 jours dans la capitale française, au printemps 2017. @ Paramount Pictures/Montage Europe 1
Partagez sur :

Le sixième opus de la saga Mission: Impossible portée par Tom Cruise, tourné en grande partie dans la capitale, sort mercredi en France. Il montre les monuments les plus connus de Paris, mais aussi des vues aériennes rares.

De la Tour Eiffel aux Tuileries, en passant par les quais de Seine : les fans français de Tom Cruise ne seront pas dépaysés devant leur écran de cinéma, à partir de mercredi. Mission: Impossible - Fallout, le sixième opus de la saga, se déroule à Belfast, Berlin, Londres, mais surtout au sein de la capitale française, où l'équipe du film a passé pas moins de 36 jours. "C'est le plus gros tournage jamais réalisé à Paris" selon Michel Gomez, délégué de la mission Cinéma à la Ville de Paris, interrogé par Le Parisien

Des vues aériennes rares. Dans la bande annonce du long métrage, les habituelles cascades spectaculaires ont pour décor les rues de Paris, l'Arc de Triomphe et le Trocadéro. Des vues aériennes rares, filmées de jour comme de nuit, ponctuent le film.  

 

"Tom et moi, on adore Paris, et on voulait que le film mette en valeur cette ville", explique dans le dossier de presse le réalisateur Christopher McQuarrie. Le cinéaste dit avoir notamment "voulu rendre hommage" au court métrage de Claude Lelouch de 1976 C'était un rendez-vous, qui montre pendant 8 minutes une traversée de Paris à grande vitesse, filmée en un seul plan séquence depuis l'avant d'une voiture.

tournage1280

Tom Cruise sur le tournage du film dans les rues de Paris, au printemps 2017


L'accord de la RATP. À moto, en voiture ou en bateau, Tom Cruise arpente tous les quartiers les plus connus de la capitale, dans des scènes tournées avec l'accord de la Préfecture de police, de la RATP, du ministère des armées ou encore des voies navigables, selon Le Parisien

4726960.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

cruise1280

"Nous avons fait dévier des lignes de bus, démonté provisoirement des feux rouges, enlevé des dizaines et des dizaines de potelets le long des chaussées avant de les remettre...", a expliqué Michel Gomez au quotidien. 

impossible

Des autorités "très accueillantes". Interrogé par Le Figaro, Christopher McQuarrie a reconnu que le tournage de certaines scènes avait pu être compliqué en raison des courts délais de mise à disposition des rues ou des bâtiments. Celle où Tom Cruise roule à Contresens place de l'Étoile a par exemple dû être tournée en... 90 minutes : "Il fallait réaliser la scène un quart d'heure avant le lever du soleil". Mais la mission s'est déroulée sans encombre et les autorités et la Mairie de Paris ont été "très accueillantes", selon le réalisateur. Et pour cause : les retombées économiques du film sont estimées à 25 millions d'euros minimum pour la capitale française.