Minimoys, Astro Boy et animaux au cinéma à Noël

  • A
  • A
Minimoys, Astro Boy et animaux au cinéma à Noël
Partagez sur :

Petits ou grands, les enfants ont un large choix de films d’animation à découvrir pendant les vacances de Noël.

Au mois de décembre, les cinémas font la part belle aux enfants. Les plus petits comme les grands seront plongés dans l’univers d’enfants ou d’animaux vivant des aventures extraordinaires. Long-métrages à gros budgets, ou moyens métrages plus confidentiels, il y en aura pour tous les goûts. Une programmation qui risque de tourner au match entre Arthur et Astro Boy. Tour d’horizon des films d’animation de cette fin d’année

Incontournable Arthur

Dans la suite d’Arthur et les Minimoys, intitulée Arthur et la Vengeance de Maltazar, le petit garçon imaginé par Luc Besson fait tout pour sauver Sélénia, qu’il sait en danger dans le monde des Minimoys. Mais Arthur découvre qu’on lui a tendu un piège.

Arthur et la vengeance de Maltazard, de Luc Besson, sorti le 2 décembre.

Le Disney de Noël

Le dernier Disney, tiré d'un roman de Charles Dickens, raconte l’histoire d’un vieillard solitaire, Scrooge, qui déteste Noël. Mais cette année, tout sera différent...

Le Drôle de Noël de Scrooge, de Robert Zemeckis. Sorti le 25 novembre. A partir de 10 ans.

Un robot en fugue

Toby n’est pas un petit garçon comme les autres. C’est un robot, qui fuit le scientifique qui l’a créé, et devient justicier dans sa ville.

Astro Boy, de David Bowers. Sortie le 9 décembre. A partir de 6 ans.

La magie des contes

Kérity, la maison des contes, est un long métrage français, avec les voix de Jeanne Moreau, Pierre Richard, Julie Gayet et Lorànt Deutsch. Il met en scène Natanaël, 7 ans, qui rencontre des personnages de contes, et doit les sauver.

Kérity la maison des contes, de Dominqiue Monféry. Sortie le 16 décembre. A partir de 3 ans.

Adieu banquise

Jasper, un pingouin, embarque sur un paquebot pour un long voyage mouvementé. Il se lie d’amitié avec une petite fille et un oiseau.

Jasper, Pingouin explorateur, de Eckart Fingberg. Sortie le 16 décembre. A partir de 3 ans.

Poésie à l'iranienne

Dans ce moyen-métrage iranien, un écureuil se balade, et découvre la nature. Dans la forêt, il rencontre d’autres animaux, dont un éléphant et des abeilles.

L’écureuil qui voyait tout vert, de Behzad Farahat et Nahid Shamsdoust. Sorti le 2 décembre. A partir de 3 ans.

Pandi Panda

Les derniers-nés des films d’animation des studios d’art de Shangaï, pour les tout-petits. En tout, trois moyens métrages mettant en scène un grand-père panda et son petit-fils, un écureuil coiffeur et un hérisson face à une pastèque.

La boutique des Pandas, de Shen et Zhou Keqin. Sorti le 2 décembre. A partir de 3 ans.