VIDEO - Michel Polnareff : "les personnes qui ont émis des doutes" au sujet de sa maladie "doivent des excuses publiques"

  • A
  • A
VIDEO - Michel Polnareff : "les personnes qui ont émis des doutes" au sujet de sa maladie "doivent des excuses publiques"
"Il faudra que les gens qui ont fait croire ça, prennent leurs responsabilités et il faudra qu'ils présentent des excuses"@ VALERY HACHE / AFP
Partagez sur :

Désormais sur pieds, Michel Polnareff réclame des excuses de la part de ceux qui ont douté de la véracité de son embolie pulmonaire.

Sorti d'affaire, le chanteur Michel Polnareff a souhaité revenir sur la polémique autour de l'embolie pulmonaire qui l'avait contraint à annuler deux concerts au début du mois de décembre. Son producteur l'avait alors accusé d'avoir simulé sa maladie. Jeudi, le chanteur réclame des excuses pour le personnel soignant qui s'est occupé de lui dans une vidéo Facebook.

Une maladie remise en cause. Malade et épuisé, Michel Polnareff avait annulé début décembre son concert à Paris, puis celui qu'il devait donner à Nantes deux jours plus tard. La raison ? Une embolie pulmonaire qui l'avait contraint à l'hospitalisation à l'hôpital américain de Neuilly-sur-Seine (dans les Hauts-de-Seine).

Pour son producteur, Gilbert Coullier, les deux annulations ne passent pas et il laisse entendre qu'il s'agit plus d'un caprice de star que d'une maladie. Un huissier aurait constaté que Michel Polnareff était au bar de son hôtel le soir du concert parisien. Les échanges entre le chanteur et Gilbert Coullier par médias interposés s'enveniment. 450.000 euros seraient en jeu.

"J'étais triste d'annuler Pleyel, triste d'annuler Nantes mais j'avais vraiment pas le choix". Désormais remis de la maladie qui l'a laissé très affaibli, Michel Polnareff a pris la parole dans une vidéo diffusée en direct sur son compte Facebook, mercredi, à l'occasion de l'anniversaire de son fils Louka. "Comme vous le savez, la tournée s'est terminée tristement. Seulement, c'était soit ça, soit l'Amiral [son surnom] n'était plus là. J'étais triste d'annuler Pleyel, triste d'annuler Nantes mais je n'avais vraiment pas le choix. Je me sens encore un peu fatigué mais hors de danger."

"Il faudra qu'ils présentent des excuses". "Je suis évidemment excessivement contrarié par les rumeurs de caprice de star. J'aurais bien aimé que ce soit un caprice de star mais malheureusement ce n'en n'était pas un. Il faudra que les gens qui ont fait croire ça prennent leurs responsabilités et il faudra qu'ils présentent des excuses. Pas à moi mais au Dr Siou et au personnel de l'hôpital américain qui m'ont sauvé la vie. Ils ne méritaient vraiment pas qu'on doute de leur intégrité. Je pense que les personnes qui ont émis des doutes à leur sujet doivent des excuses publiques à ces gens."

Et de finir sa vidéo sur une note positive : "Merci à tous pour m'avoir soutenu, c'était très important pour moi à l'hôpital. Ça fait chaud au coeur de voir à quel point on est soutenu, ce qui veut dire que la bonne foi et la vérité triomphent toujours."