Michael Jackson est mort d'une surdose de Propofol

  • A
  • A
Michael Jackson est mort d'une surdose de Propofol
Partagez sur :

Une dose mortelle de l'anesthésique a causé la mort du chanteur, selon les autorités médico-légaux du comté de Los Angeles.

La disparition de Michael Jackson est imputable à une dose mortelle de l'anesthésique Propofol, ont annoncé lundi les services médico-légaux du comté de Los Angeles, confirmant une information diffusée sur le site internet du Los Angeles Times.

Le médecin de Mickael Jackson, Conrad Murray, dont la maison a été perquisitionée a plusieurs reprises, a affirmé aux enquêteurs de la police de Los Angeles qu'il a traité la star pour insomnie pendant au moins six semaines. Il a donné 50 milligrammes de Propofol chaque nuit. Expliquant "avoir craint que Jackson ne devienne accroc" à la substance, il affirme avoir réduit les doses délivrées au chanteur, pour, peu à peu, retirer le propofol.

Le chanteur et roi de la pop est décédé le 25 juin des suites d'une défaillance cardiaque. Il doit être enterré à Los Angeles le 3 septembre.