"Mélanie, Française et musulmane" : Diam's évoque sa nouvelle vie

  • A
  • A
"Mélanie, Française et musulmane" : Diam's évoque sa nouvelle vie
Partagez sur :

Trois ans après Autobiographie, le nouveau livre de l'ex-rappeuse, "Mélanie, Française et musulmane", sort jeudi en librairies. 

Diam's, le rap, la scène, le succès, c'est fini. Aujourd'hui, l'ancienne rappeuse préfère qu'on l'appelle par son vrai nom, Mélanie Georgiades. Devenue un phénomène dans les années 2000, elle s'était fait un nom dans le rap français avec des tubes comme "DJ". Revers de la médaille : sa notoriété lui avait valu de tomber dans la dépression. Convertie à l'islam en 2008, la jeune femme apparaissait voilée pour la première fois à l'occasion d'une interview accordée à l’émission "Sept à huit" sur TF1 en 2012. Diam's avait alors annoncé la fin de sa carrière de rappeuse. Après un premier livre, Autobiographie, paru en 2012, celle-ci sort Mélanie, Française et musulmane. Un livre dans lequel l'ex-starraconte sa nouvelle vie.

Sa vie privée. Dans ce livre, dont le quotidien Metronews a publié quelques extraits, l'ex-rappeuse revient sur son profond mal être, qui a abouti à une tentative de suicide, en 2008. "Je ne tenais plus en équilibre sur cette échelle aux barreaux bien fragiles ; j'avais atteint les cimes, là où il ne fait pas bon vivre, là où on est fatalement seul. (…) Je touchais les étoiles, mais tout était noir là-haut", écrit-elle.  Mélanie Georgiades raconte sa conversion à l'islam, son apprentissage de l'arabe et son pèlerinage à la Mecque, "son plus beau voyage". Diam's révèle aussi un remariage et la naissance de son deuxième enfant, Abraham. Une nouvelle existence qui lui apporte un équilibre dont elle avait besoin, loin de la scène médiatique.

La religion. Diam's défend aussi entre ces pages son choix de porter le voile, évoquant toutefois ses conséquences. "Quand on parle du voile, c'est souvent pour évoquer la réaction des gens face à cet habit : choc, incompréhension, rejet... Mais on ne parle pas de ce que la femme voilée ressent comme peur, malaise et angoisse à l'idée de choquer autrui", regrette-t-elle avant de marteler "Mon corps m'appartient, au même titre que toutes les femmes, et je l'habille comme bon me semble."

Les attentats de Charlie Hebdo. Mélanie Georgiades s'est sentie "pétrifiée" par les attentats de Charlie Hebdo. "Je suis Française, musulmane et affligée", avait-elle déclaré. L'ex-rappeuse profite de ce livre pour transmettre un message pacifique. "Si quelques-uns veulent associer Islam avec 'mort et violence', alors je leur dirai comment l'Islam rime en moi avec sérénité et douceur". L'ex-rappeuse aspire à ce que chacun puisse vivre sa religion sereinement.