Mediator : Emmanuelle Bercot séduite par l'histoire humaine d’Irène Frachon

  • A
  • A
Mediator : Emmanuelle Bercot séduite par l'histoire humaine d’Irène Frachon
@ AFP
Partagez sur :

La personnalité de la lanceuse d'alerte, au cœur de l'affaire du Médiator, a intéressé Emmanuelle Bercot. 

Emmanuelle Bercot va adapter le scandale du Mediator au cinéma. Très en vue cette année au Festival de Cannes, avec son film La Tête haute qui a fait l'ouverture et Mon roi qu'elle a présenté cette fois en tant que comédienne et qui lui a valu le prix d'interprétation, la cinéaste a été séduite par la personnalité d’Irène Frachon. La fille de Brest va raconter le combat de cette pneumologue pour faire suspendre l’autorisation de mise sur le marché du Mediator par l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé, en 2009.

"C'est Irène qui m'a donné le désir d'un film", confie Emmanuelle Bercot à Europe 1 avant de comparer le personnage à une sorte d'Erin Brockovich, cette militante de l'environnement connue pour avoir révélé une affaire de pollution des eaux potables à Hinkley, en Californie. mais le film d'Emmanuelle Bercot "va s'arrêter bien avant toutes les affaires", précise encore la réalisatrice, qui a confié le rôle principal à une actrice danoise, Sidse Babett Knudsen, connue en France pour son rôle dans la série Borgen. Catherine Deneuve lui a soufflé le nom de "cette actrice incroyable". Celle-ci a très vite accepté le rôle-titre.  

Irène Frachon apparaîtra dans le film. Irène Frachon, qui a révélé l'affaire du Mediator, aura un petit rôle dans le film en guise de clin d'œil. La pneumologue a été elle aussi séduite par la réalisatrice. "Emmanuelle Bercot m'a raconté que son propre père était chirurgien cardiaque." Irène Frachon a aussi vu un film d'Emmanuelle Bercot, qu'elle a trouvé "très dur, très dérangeant". C'est précisément ce qui l'a convaincue.

La fille de Brest s'inspirera  du livre d'Irène Frachon, Médiator 150 mg, dont elle a cédé les droits 250.000 euros. Un tiers reviendra à une fondation, le reste servira à payer les différents procès engagés contre le groupe pharmaceutique Servier. Irène Frachon a été sollicitée par de nombreux producteurs pour céder ses droits.