Marc Batard de nouveau à l'assaut du toit du monde

  • A
  • A
Marc Batard de nouveau à l'assaut du toit du monde
Partagez sur :

20 ans après avoir vaincu l'Everest sans oxygène, et dix ans après une avalanche qui lui avait fait prendre de la distance, Marc Batard repart à l'assaut du toit du monde. Europe 1 a pu le joindre ce mardi à son deuxième pallier d'acclimatation à 5.000 m.

Le guide Marc Batard avait arrêté la montagne il y a dix ans. Il avait réchappé de justesse à une avalanche qui lui avait fait prendre la juste mesure de la dangerosité de la montagne, même pour un guide. Pourtant, il y a trois ans, une scientifique s'étonne de son extraordinaire condition physique et réanime peu à peu son goût de l'aventure extrême.

Ainsi à 57 ans, le revoilà à mi-chemin de l'Everest. Une ascension qu'il a déjà effectuée deux fois, sans oxygène. Le 25 septembre 1988, il avait rallier le sommet, à 8.848 m en partant du dernier camp situé à 5.300 m, en seulement 22h et 29 minutes. Un exploit qui s'ajoute à ses nombreuses autres ascensions, souvent en solitaire et toujours sans oxygène, et qui lui valent le surnom de "sprinter des cîmes".

Ses compagnons feront la fin du parcours avec des bouteilles. Mais pas Marc Batard, l'homme qui a gravi plus de 200 sommets. Seul, il estimait son ascension à entre 15 et 21 jours. Avec ses compagnons, il pense y arriver en 22 jours.

Suivez Marc Batard au jour le jour.