Maïwenn est allée voir JoeyStarr en prison pour lui proposer de jouer dans "Polisse"

  • A
  • A
Partagez sur :

L'acteur a d'abord refusé le rôle qui lui a valu une nomination au César. Avant de changer d'avis par besoin d'argent.

La première fois que Maïwenn discute avec JoeyStarr du rôle dans lequel elle le voit bien jouer dans son film Polisse, c'est dans un parloir, à Fleury-Merogis. Invité dans l'émission Il n'y a pas qu'une vie dans la viele rappeur a expliqué qu'il n'avait pas hésité à décliner l'offre, alors même qu'il avait déjà tourné dans le film Le bal des actrices de Maïwenn.

"Un peu dans la panade". "Quand on est au placard, on est un peu loin de tout. Quand elle m’en a parlé, je n'en n'avais rien à foutre. Les événements ont voulu qu’en sortant de prison, je me suis retrouvé un peu dans la panade, je l’ai rappelé en disant 'Au fait, finalement ça m’intéresse ton truc'." Pas rancunière, la réalisatrice lui assure que la proposition tient toujours. Et c'est ainsi que le rappeur sortant de prison s'est mis à jouer Fred, un des flics de la brigade de la protection des mineurs du 19e arrondissement de Paris.

"Bluffés". Ce rôle qu'il avait "un peu pris à reculons" lui a paradoxalement accordé une seconde nomination en tant que meilleur acteur aux César. "C’est tout le génie de Maïwenn de choisir les bonnes personnes et après de les diriger", reconnaît-il. Le fait que Joey Starr embrasse la carrière de policier à l'écran a quelque peu gêné la police, qui a finalement félicité le comédien pour son talent. "Quand il y avait la "projo" pour les policiers, même le préfet a dit : 'On n'y croyait pas et il nous a bluffés'." JoeyStarr se montre pragmatique : "J’avais un petit peu les codes en même temps, les gars étaient venus plusieurs fois chez moi."