Macha Béranger, "la voix de la nuit", s’est tue

  • A
  • A
Macha Béranger, "la voix de la nuit", s’est tue
Partagez sur :

Macha Béranger, de son vrai nom Michèle Riond, devenue une légende de la radio en animant des émissions la nuit, est décédée dimanche à l'âge de 67 ans des suites d'une longue maladie à son domicile de Perray-en-Yvelines, a annoncé son fils Frédéric Roussel.

Elle savait écouter les âmes brisées, et réconforter, de sa voix rauque, ses auditeurs. On l'appelait "la voix de la nuit". Macha Béranger, devenue une vraie légende de radio en animant des émissions la nuit, s'est éteinte dimanche à l'âge de 67 ans des suites d'une longue maladie à son domicile de Perray-en-Yvelines.

Née le 22 juillet 1941, Macha Béranger a suivi des cours de théâtre et a joué dans plusieurs films et séries télévisées, dont "Sous le soleil".

Mais c'est surtout sur France Inter qu'elle fait connaître pour avoir animé l'émission "Allô Macha" pendant près de 30 ans. De 1977 à 2006, elle a incarné la voix de la nuit depuis le studio 134 de la Maison de la radio, de minuit à 2h du matin, dialoguant avec les auditeurs noctambules.

>> Regardez un extrait de l'émission "Allô Macha" :

En 2006, la direction de France Inter avait décidé de ne pas reconduire l'émission, provoquant beaucoup d'émotion parmi les auditeurs. Depuis, elle avait collaboré à la radio MFM. Elle tenait aussi depuis plusieurs années le courrier des lecteurs de l'hebdomadaire Ici Paris.

La ministre de la Culture et de la Communication, Christine Albanel, a rendu hommage dimanche à l'animatrice. "Avec la disparition de Macha Béranger, nous perdons l'incarnation de la voix amie à la radio, réconfort nocturne des solitudes", écrit la ministre dans un communiqué. "Elle irradiait l'antenne de sa présence attentive et la finesse de son écoute comme la subtilité de ses réponses sur des sujets parfois délicats, étaient remarquables."