M6 défend Mélissa Theuriau auprès d’un syndicat de police

  • A
  • A
M6 défend Mélissa Theuriau auprès d’un syndicat de police
Partagez sur :

La journaliste est dans le collimateur du syndicat Alliance après la diffusion d’une émission consacrée aux forces de l’ordre.

Le patron de M6, Nicolas de Tavernost, a défendu, vendredi, la journaliste Mélissa Theuriau auprès du syndicat de police Alliance. Le deuxième syndicat de gardiens de la paix a fustigé, jeudi, un "comportement agressif" de la part de la présentatrice de "Zone interdite".

L’objet de la discorde ? Un entretien diffusé dimanche dernier dansZone interdite où Mélissa Theuriau interviewe le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux. L’émission était consacrée aux forces de l’ordre et, notamment, aux rapports entre la police et les jeunes de banlieue.

"C'est un dialogue qui est rompu : on a un refus des jeunes de considérer les forces de l'ordre, et également un refus de la police de se soumettre à un règlement. Quand vous revoyez ces images de policiers qui bafouent leur code de déontologie […]" aurait dit, entre autres, la journaliste, selon un communiqué d’Alliance.

"Notre journaliste n'a fait que son métier objectivement, sur un sujet que nous savons tous délicat, et sur lequel les polémiques excessives ne font qu'attiser les flammes toujours promptes à repartir", a rétorqué le patron de M6, Nicolas de Tavernost, vendredi.