Luc Ferry : "J'aurais adoré être artiste"

  • A
  • A
Partagez sur :

Sur Europe 1, le philosophe raconte qu'il aurait souhaité poursuivre dans la voie musicale, lui qui, étudiant, gagnait sa vie en jouant de la guitare.

INTERVIEW

Luc Ferry et la musique, c'est une longue histoire d'amour. Dans De quoi j'ai l'air ? sur Europe 1, le philosophe et ancien ministre évoque sa passion pour cette forme d'expression.

Guitariste dans un bar pendant ses études. "J'aurais adoré être artiste", confie en préambule Luc Ferry. Le philosophe, qui considère Johann Sebastian Bach et Frédéric Chopin comme "les plus grands", a d'ailleurs été un temps musicien amateur à ses heures. "J'ai gagné ma vie en Allemagne en jouant dans un bar, lorsque j'étais étudiant", se souvient l'ancien ministre du gouvernement Raffarin. À l'époque, Luc Ferry jouait de la guitare classique. Plus tard, il délaissera les bars mais pas sa passion. "J'ai joué vingt ans du violoncelle", raconte-t-il.

Le parallélisme entre philosophie et musique. Pour Luc Ferry, philosophie et art musical sont très proches. "Quand vous regardez l'histoire de la musique, elle dit exactement la même chose que la philosophie", affirme-t-il. "La musique romantique - Brahms, Schumann ou Chopin - dit la même chose que la philosophie romantique de la même époque", estime l'essayiste. Une bonne manière, pour Luc Ferry, de concilier ses deux passions.

>> Retrouvez ici l'intégrale de l'émission De quoi j'ai l'air ?