Louise Bourgoin : "c'est un cauchemar de tourner avec des chiens"

  • A
  • A
Louise Bourgoin : "c'est un cauchemar de tourner avec des chiens"
Cheveux courts et allure de garçon manqué à l'écran, Louise Bourgoin joue le rôle de Sandrine, une trentenaire obligée de retourner vivre chez sa mère et qui va finalement accepter de travailler pour son oncle dans un chenil.
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Laurent Larivière signe un premier film, Je suis un soldat, dont il a écrit le rôle principal pour l'actrice. le film est un partenariat Europe 1. 

Je suis un soldat, de Laurent Larivière, a été sélectionné dans la catégorie "Un Certain Regard" à Cannes. Un joli coup de projecteur pour ce premier film du réalisateur français qui a écrit le rôle principal tout spécialement pour Louise Bourgoin. L'actrice, ex-présentatrice météo de Canal + en 2006, cheveux courts et allure de garçon manqué à l'écran, y joue le rôle de Sandrine, une trentenaire obligée de retourner vivre chez sa mère et qui va finalement accepter de travailler pour son oncle dans un chenil. Problème, ce business s'avère être la plaque tournante d'un trafic de chiens venus des pays de l'est.

>> Louise Bourgoin était l'invité de Frédéric Taddeï jeudi soir sur Europe 1. Elle a notamment confié son plaisir de jouer un rôle sur mesure.

Un rôle sur mesure. C'est la première fois que Louise Bourgoin interprète un rôle écrit spécialement pour elle, ce qui lui a paru très "confortable". Jusqu'à présent, l'ex-présentatrice météo a "le plus souvent remplacé des actrices", souffle-t-elle au micro d'Europe 1.

L'actrice et le réalisateur se connaissent depuis plusieurs années. Leurs conversations ont d'ailleurs inspiré, en partie, le scénario aux accents naturalistes, qui s'inscrit un peu dans la veine des frères Dardenne. Tous deux viennent aussi "du même milieu social et partagent le même déficit de confiance en soi", souligne Louise Bourgoin, qui "n'a jamais pris de cours de théâtre", rappelle-t-elle, avant d'évoquer le sentiment partagé de "ne pas être de la bonne famille."

Découvrez un extrait du film :

Pas évident de tourner avec des chiots. Louise Bourgoin a trouvé "cauchemardesque" de tourner avec des chiens pour ce film qui se déroule en partie dans un chenil. C'était particulièrement difficile pour l'ingénieur du son mais aussi pour les producteurs, car les prises avec des animaux sont souvent plus longues que prévu. De plus, les chiots sont "très délicats à manipuler" et l'actrice avait pour obsession "de ne pas leur faire mal", sourit-elle.

Découvrez un autre extrait du film :

Certaines scènes du film sont particulièrement  violentes et Louise Bourgoin avoue même avoir eu "mal au ventre d'angoisse" pendant le tournage. Mais elle a pourtant tenu à faire elle-même toutes les scènes d'action. On ne connaît pas encore la date de sortie du film en France.