Louise Bourgeois est morte

  • A
  • A
Louise Bourgeois est morte
@ MAXPPP
Partagez sur :

L’artiste française, figure de l’art contemporain, est morte à New York à l’âge de 99 ans.

Figure majeure de l’art contemporain, l’artiste française Louise Bourgeois est morte à New York à l’âge de 99 ans, a annoncé lundi la fondation italienne Emilio e Annabianca Vedova, qui prépare une exposition sur son œuvre à Venise.

L’exposition Louise Bourgeois, the fabric, qui comprend des œuvres inédites de l’artiste, et sur laquelle elle était intervenue activement, doit ouvrir vendredi. "C'est avec une profonde douleur que la Fondation Emilio e Annabianca Vedova apprend la nouvelle de la disparition de Louise Bourgeois, une des figures les plus grandes et les plus significatives du panorama artistique de notre époque", a déclaré le président de la fondation. Pour Louise Bourgeois, "la vie coïncidait avec son art et elle continue de vivre à travers son œuvre", a-t-il ajouté.

"Une vérité supérieure"

Nicolas Sarkozy a salué dans un communiqué "une très grande artiste". "Louise Bourgeois a traversé tous les courants et toutes les époques, sans jamais dévier de sa quête singulière ni de son style original", écrit le chef de l'État, qui estime que l'artiste a pu "atteindre une vérité supérieure, riche de ses contradictions, évitant le piège de l'air du temps".

L'ancien ministre de la Culture, Jack Lang, a fait part lundi de sa "grande tristesse" après la mort de Louise Bourgeois. "Cette immense artiste a construit une œuvre marquée par l'intensité de sa vie personnelle, par la rupture avec les normes établies et une inspiration singulière et originale", a-t-il déclaré. Dans un communiqué, le Premier ministre François Fillon a indiqué : "cette grande dame des arts plastiques du XXe siècle, bien qu'ayant suivi son mari aux États-Unis, était restée une inconsolable enfant de la France, et c'est dans cette enfance qu'elle puisait une grande part de son inspiration."

Élève de Fernand Léger

Née en 1911 à Paris, Louise Bourgeois a appartenu à plusieurs courants artistiques. Elle a été l’élève de Fernand Léger après avoir étudié à l’école du Louvre, puis a suivi son mari à New York en 1938. D’abord influencée par le surréalisme des immigrants européens à New York, elle s’est consacrée à la sculpture en métal à partir des années 60. Ses grandes installations traitent notamment de la sexualité, de la famille et de la solitude.

Parmi ses plus grandes réalisations, on retient souvent ses représentations de la maternité sous forme d’araignées, intitulées "Maman". En 2007, le Tate Modern de Londres lui a consacré une rétrospective, inaugurée en 2007-2008. Cette exposition a ensuite été installée au Centre Pompidou, mais aussi au musée Guggenheim de Bilbao.