Louis Chedid : "L'humour domine même dans le côté macabre des choses"

  • A
  • A
Louis Chedid : "L'humour domine même dans le côté macabre des choses"
Louis Chedid@ Marc Braibant / AFP
Partagez sur :

Connu pour ses chansons, Louis Chedid explore le terrain des nouvelles dans le recueil "Des vies et des poussières". Sur Europe 1 dimanche, David Abiker a exploré ce côté obscur.

INTERVIEW

Cruel avec ses personnages... C'est un "Myster Hyde" qui se révèle sous la plume de Louis Chedid. Le chanteur vient de publier Des vies et des poussières aux éditions Calman Lévy. Il s'est confié à David Abiker, dimanche dernier, dans l'émission C'est arrivé demain.

"Le truc extraordinaire dans l'écriture d'un roman ou de nouvelles, c'est que contrairement aux chansons, on ne développe pas une idée mais plusieurs sujets en même temps". Dans son recueil de nouvelles, ses personnages démarrent une journée sans souci avant de passer l'arme à gauche. Alors vraiment cruel Louis Chedid version papier ? Il s'en défend. "Il y a des animaux qui parlent comme des humains. L'humour domine même dans le côté macabre des choses." Et l'artiste de citer Roald Dahl et ses personnages qui dégagent une noirceur certaine.

Anaphore. Dans une des nouvelles, l'auteur reprend la célèbre anaphore de François Hollande durant le débat de l'entre-deux tours, dans une version quelque peu remaniée : "Moi président de la République, j'emploierai le 49-3 à tort et à travers..." Explication entre les lignes de l'artiste : "Certains présidents européens se prennent tellement de baffes par l'opinion publique et dans les médias qu'on imagine qu'ils peuvent se fantasmer un peu dictateurs."