Livres : Simon Liberati lauréat du prix Femina

  • A
  • A
Livres : Simon Liberati lauréat du prix Femina
@ MAXPPP
Partagez sur :

L'auteur de Jayne Mansfield 1967 a été couronné du prix Femina 2011.

Le prix Femina a été décerné lundi à Simon Liberati pour "Jayne Mansfield 1967" (Grasset), méditation sur le destin de cette blonde plantureuse, sex symbol brisé par Hollywood, qui se voulut star, finit en bimbo trash, avant de mourir sur une route à 34 ans, le crâne broyé.

Le journaliste et romancier Simon Liberati a été choisi au 1er tour par le jury par 9 voix contre 3 à Colette Fellous pour "Un amour de frère" (Gallimard). Le Femina étranger est allé à l'Américain Francisco Goldman pour "Dire son nom" (Christian Bourgois) et celui de l'essai à Laure Murat pour "L'Homme qui se prenait pour Napoléon" (Gallimard).

Dernière ligne droite des prix littérraires

Le prix Femina marque la fin des prix littéraires, tous attribué début novembre. Alexis Jenni a notamment été couronné mercredi du prix Goncourt pour son livre L’art français de la guerre.

Le prestigieux prix Médicis a par ailleurs été attribué vendredi dernier à Mathieu Lindon pour son roman "Ce qu'aimer veut dire", tandis que le prix Renaudot a couronné mercredi Emmanuel Carrère pour son ouvrage Limonov.

Le 24e prix Goncourt des lycéens a été décerné lundi à Carole Martinez pour "Du Domaine des Murmures" (Gallimard).